Agence KINIC
15 Rue d’Alsace
63110 Beaumont

Gestion de club

club et membres

Quelles sont les spécificités des ressources humaines associatives pour une structure sportive ?

Gestion de club

Pour ceux qui envisagent de créer un nouveau club sportif ou ceux qui en sont déjà président, il est important de toujours savoir qui fait partie du club et quelles sont leurs fonctions en son sein. Mais c’est en fonction du type de l’association sportive qu’on peut établir un organigramme dans un schéma qui doit être reflété dans les statuts du club afin de gérer efficacement la structure.

Quelle est la composition humaine d’une structure sportive ?

Les statuts et le règlement intérieur d’un club sportif visent à définir qui le compose et quels sont leurs pouvoirs. Voici de quoi sont composées de manière générale les ressources humaines dans une structure sportive :

  • Les membres 

Les membres sont considérés comme des personnes physiques inscrites au club depuis la concrétisation de leur inscription jusqu’à leur désinscription. Dans certaines structures sportives, il existe différents types de membres qui comprennent à la fois des athlètes et des amateurs sportifs. Parmi les types de membres, on peut aussi inclure les membres honoraires, les membres sportifs (licenciés) et autres.

  • Le conseil d’administration. 

Les postes, l’élection et la temporalité de ceux-ci sont définis dans les statuts du club. Généralement, ces postes incluent le président, le vice-président et les membres sportifs, ainsi que d’autres personnalités parmi lesquelles nous pouvons mettre en évidence des gestionnaires, des trésoriers ou des coordinateurs.

  • Le personnel technique du club

Ce sont ces personnes qui exercent un rôle de formation et d’enseignement au sein du club (généralement entraîneurs et autres coachs). La nomination du personnel technique est généralement approuvée par le Conseil d’administration.

  • Le personnel auxiliaire du club

Il s’agit de tout le personnel responsable des tâches auxiliaires pour le développement de l’activité sportive dans le club. Ce sont généralement des employés du club sportif lui-même comme les parents des athlètes ou des licenciés. 

Quid des compétences et devoirs ?

  • Les partenaires, dont on n’a certes pas fait cas plus haut, ont l’obligation de payer les frais (mensuels, semestriels ou annuels) exigés par le conseil d’administration, de contribuer au maintien et à la diffusion du sport dans la société et d’accepter les dispositions du conseil de direction concernant le fonctionnement et l’organisation du club.
  • Les membres du club sportif ont le droit de bénéficier des services et des équipements sociaux du club, de connaître les activités de l’association et d’examiner sa documentation, d’être électeurs et éligibles aux organes représentatifs du club et de s’en séparer librement.
  • Les membres du conseil d’administration d’un club sportif ont comme obligations de veiller à ce que les activités du club soient développées conformément à leur idéologie et de garantir l’exercice des droits reconnus aux athlètes, techniciens et assistants. Dans des cas exceptionnels, le Conseil d’Administration peut créer une Commission Disciplinaire pour la résolution d’événements définis comme des infractions plus ou moins graves aux Statuts du Club.
  • Le staff technique joue le rôle de planification des activités approuvées par le directeur ou le coordonnateur sportif, le développement de la programmation établie, le maintien d’une attitude respectueuse envers l’idéologie du club, etc.
  • Le personnel auxiliaire du club doit être traité avec justesse et respect, peut utiliser les ressources matérielles et les installations du club, tout en soumettant des demandes, des suggestions et des plaintes sportives au conseil d’administration.
Read more

Karaté : l’équipement a-t-il un impact sur la performance ?

Gestion de club

À mesure qu’ils évoluent, les pratiquants du karaté sont de plus en plus exigeants avec les équipementiers dans le choix de leur matériel. L’exemple le plus frappant est celui des kimonos, que l’on veut plus larges ou légers. Il faut croire que la performance d’un karatéka ne dépend pas seulement de son savoir-faire. Le matériel y contribue aussi.

Le karategi, le confort de l’équipement pour la performance

La coupe du karategi, la longueur des manches de la veste et celle du pantalon sont autant de paramètres qui influent sur le choix des karatékas aujourd’hui. L’explication est très simple : un équipement aéré, comme ceux de la marque Karategi Hayate de Tozando, avec un tissu respirant, assure confort et efficacité gestuelle pour la performance du pratiquant. Il est donc nécessaire de se rapprocher de professionnel afin de disposer d’un équipement de qualité.

En combat ou en démonstration, la maîtrise des mouvements peut être troublée par un karategi inconfortable. Lionel Froidure, documentariste dans le karaté, confirme cette importance d’avoir un bon karategi. Il ressort de ses propos qu’une bonne tenue claquante montre la technicité du pratiquant.

Le choix du kimono de karaté en fonction du type de prestation affirme qu’il y a bien un lien entre l’équipement et la performance de l’athlète. Les karategi dédiés aux démonstrations (kata) sont lourds et claquants. Ils sont conçus avec des tissus assez épais. À l’opposé, les kimonos de combat (kumite) sont légers, pour un besoin de rapidité.

L’usage des équipements de protection

Une large variété d’équipements de protection a été introduite dans le karaté pour éviter des blessures graves aux pratiquants :

  • Coquilles,
  • protège-tibia et protège-pied,
  • plastron,
  • protège-poitrine,
  • gants, etc.

Tous ces équipements peuvent faire partie de la tenue d’un karatéka. Ils ont bien sûr un certain poids. Et le poids a indéniablement un impact sur le mouvement. Le plus grand motif de malaise reste le manque de confort qu’un pratiquant peut ressentir dans une coquille ou un plastron. Voilà pourquoi les équipementiers s’engagent à fournir des outils garantissant légèreté et confort.

équipement karaté performance

Le tatami, équipement essentiel pour une bonne performance

Un footballeur a besoin d’une bonne pelouse, pour bien jouer. Pour le karatéka, il faut un bon tatami. Bien qu’il ne soit pas sur son corps comme le kimono ou les équipements de protection, le tatami joue sur la performance de l’athlète.

À juste titre, les finitions des tatamis intègrent un antidérapant qui évite les glissades lors d’un combat ou d’une démonstration. La pratique des arts martiaux en général fait appel à une succession de mouvements vifs, qui demandent aux pratiquants d’avoir des appuis solides.

Le tatami doit aussi être assez souple pour ne pas causer des ampoules à l’intérieur des pieds des athlètes. Le karaté étant un sport qui se pratique les pieds nus, l’intérieur du pied du karatéka est exposé aux blessures, surtout à cause de l’antidérapant. Si les précautions ne sont pas prises, ce point peut être perturbant lors d’une prestation.

L’équipement et la préparation de l’athlète

Une période d’entraînement précède l’évaluation d’un karatéka. Bien sûr, cette préparation dépend de la qualité de son maître. Mais l’enseignement de ce dernier peut être affecté par des équipements inadéquats, dans un sport qui se modernise sans cesse.

Ce qui fait un dojo moderne, c’est la qualité de ses équipements. Que ce soit les pattes d’ours, les sacs de frappes, ou encore les planches de casse, tatami, ces équipements assurent une bonne préparation à un pratiquant de karaté. Il est donc essentiel de disposer d’un équipement de qualité grâce à des sites spécialisés afin de réaliser un bon combat ou une belle démonstration.

Read more
communauté d'un club sportif

Pourquoi augmenter la communauté d’un club sportif sur les réseaux sociaux ?

Gestion de club, Stratégie marketing

SOMMAIRE :

 


 

Actuellement, les réseaux sociaux connaissent un essor fulgurant, notamment dans le monde du sport. Pour les clubs sportifs, ils constituent une nouvelle opportunité de communication efficace et un moyen de gagner rapidement en visibilité. C’est pourquoi, jour après jour, les organisations sportives professionnelles font tout leur nécessaire pour augmenter leur communauté. Pourtant, bon nombre d’entre elles négligent encore leur présence en ligne, faute de temps et de ressources. 

 

5 raisons d’augmenter sa communauté pour un club sportif sur les réseaux sociaux.

En tant qu’association sportive, vous pouvez élargir votre communauté afin de :

  1. Gagner en notoriété

Avoir une communauté plus grande signifie que vous gagnez en notoriété. Ici, on parle de vraie popularité qui dure sur le long terme, et non d’un simple « buzz » qui permet de vous faire connaître de manière éphémère. Avec plus d’internautes sur des plateformes en ligne comme Facebook, Twitter et Instagram… vous pouvez également cibler des gens plus facilement. En effet, vous atteindrez aisément des partenaires ou des clients potentiels, que vous n’auriez jamais pu atteindre avec les médias traditionnels. Mais ce n’est pas tout. Si vous avez une bonne stratégie de communication, votre club pourra même attirer de nouveaux membres et vous pourrez avoir de nouveaux fans venus du monde entier.

  1. Remplir les stades lors d’évènements sportifs

Qui dit notoriété, dit plus de supporters. Lors de vos compétitions sportives, vous n’aurez donc plus de mal à remplir les tribunes voire des stades entiers. Une bonne nouvelle pour votre association, car cela représente une source de revenu très importante.

Toutefois, il ne suffit pas d’avoir une grande communauté pour attirer des spectateurs. Il faut aussi les inciter à venir à vos compétitions et à soutenir votre équipe à travers des photos et des vidéos de vos derniers matchs. Vous pouvez également fidéliser vos fans en lançant des concours pour gagner des places sur les plateformes.

  1. Attirer de nouveaux partenaires et sponsors

Le soutien des sponsors est d’une importance capitale pour les clubs sportifs. Les sponsors représentent environ 50 % de leurs revenus mensuels. Il est donc indispensable d’augmenter sa communauté sur les réseaux. Grâce à la popularité que vous en tirerez, vous n’aurez aucun mal à trouver de nouveaux partenaires. Il vous suffit de soigner votre image digitale (nombre de likes et d’abonnés, partage de contenus réguliers). Les partenaires vous contacteront ensuite pour des propositions de sponsoring. Sinon, vous pouvez aussi lancer des appels d’offres via votre page auprès des membres de votre communauté et décrocher un contrat.

  1. Augmenter les ventes de produits du club

Il peut arriver que votre club vende aux supporters des produits officiels (goodies, maillots…) dans le but de booster vos revenus mensuels. Grâce à votre communauté, vous pouvez aussi augmenter le chiffre d’affaires de votre organisation sportive, car plus elle est grande, plus la demande sera importante. De plus, avec la vente en ligne, vous pouvez vendre partout dans le monde et non dans une zone géographique limitée.

  1. Trouver les meilleurs salariés

En plus des joueurs, les clubs sportifs professionnels ou amateurs sont aussi composés de salariés qui travaillent au quotidien (entraîneurs, coachs sportifs, services administratifs…). Pour faire avancer les activités du club, il se peut que vous cherchiez à recruter les meilleurs salariés. Heureusement, votre fidèle communauté est là pour vous aider à embaucher. Il vous suffit de chercher parmi vos abonnés les candidats potentiels et de les recruter.

 


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
équipe et cohésion

Comment rendre dynamique mon club de sport ?

Gestion de club

Manager une équipe sportive demande de relever plusieurs défis. L’un des secrets du succès est le dynamisme. Le domaine du sport comprend des activités où la compétition demande une mise à l’épreuve. Face aux différentes adversités qui peuvent exister dans un groupe, comment animer des individus afin qu’ils soient dynamiques et qu’ils œuvrent ensemble vers un même objectif ? Découvrez différentes astuces dans les lignes qui suivent.

Spécificités des membres d’un club

Rappelons qu’un club de sport est composé d’une équipe sportive. Si la présence de plusieurs individus est requise dans les deux cas, les caractéristiques propres d’une équipe méritent d’être évoquées. Étymologiquement, ce mot vient de l’anglais « ship » qui signifie bateau. Plus tard, le sens a évolué pour désigner un ensemble limité d’individus rassemblés pour atteindre un objectif commun. Ce but étant d’atteindre un certain score et la victoire pour une équipe de sport.

Une équipe est formée par 4 éléments : le chef, les équipiers, l’objectif à atteindre et le système d’action ou les moyens déployés pour atteindre l’objectif. C’est l’existence de chacun de ces composants qui forme sa raison d’être.

Les astuces pour dynamiser mon équipe de sport 

Pratiquer pour atteindre une cohésion technique

Toutes les équipes sportives doivent s’entraîner régulièrement et ensemble. La cohérence des actions de chaque membre est nécessaire parce qu’il existe une interdépendance entre les comportements. Non seulement les entraînements entretiennent la force et le dynamisme des sportifs, mais ils permettent également à chacun de bien assimiler la place qu’il occupe au sein de l’équipe et surtout de rapprocher chaque membre de l’équipe sportive pour n’en former qu’un.

Un joueur dynamique est quelqu’un qui se reconnaît comme membre de la communauté et se voit reconnu par les autres en tant que tels. Ainsi, les exercices d’entraînement technique ne tiennent pas le coup sans l’appui d’autres facteurs comme l’esprit d’équipe.

Miser sur la cohésion sociale

La cohésion sociale se base sur le lien affectif qui relie les personnes entre elles. Elle a pour rôle de faciliter les relations. Avec une bonne cohésion, la confiance et la coopération sincère sont possibles. Elle est l’ingrédient important qui éveille en chacun des membres la volonté d’atteindre l’objectif.

Dans une équipe sportive, le chef est l’entraîneur et le leader. Il est donc le premier responsable du groupe. C’est lui qui doit veiller à ce que chaque membre soit en bon terme en s’intéressant aux relations qui existent dans l’équipe. Une atmosphère relationnelle agréable dynamise les pratiques.

Pour la développer, il faut entretenir des relations affectives interpersonnelles entre les membres. La mise en place d’activités de loisirs en dehors des temps d’entraînement est très importante. Les ateliers de développement personnel et de team building ont également fait leur preuve. En effet, des recherches scientifiques ont prouvé la corrélation entre la cohésion sociale et le succès d’une équipe.

Parler des réussites individuelles

L’équipe est composée de joueurs différents ayant chacun leurs propres aspirations et leurs propres caractères. Bien que l’atteinte de l’objectif collectif est la raison d’être du groupe, cela ne doit pas exclure la recherche de l’épanouissement personnel.

Il importe ainsi de laisser à chaque joueur l’opportunité de parler de ses buts. Il appartient à l’entraîneur de faire comprendre aux membres qu’il dirige, que les objectifs individuels sont bénéfiques aux activités et à la réussite de l’équipe. Le succès commun est aussi l’ensemble des réalisations individuelles.

 


NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
communication et sportif

En quoi la communication sportive est-elle essentielle ?

Gestion de club

L’administration d’une organisation sportive doit aussi se confronter à la communication qui la lie aux relations publiques. Elle doit développer de bons rapports, clairs et honnêtes avec les parents des joueurs mineurs, gérer les interactions avec les médias qui diffuseront les informations sur le club et entretenir des liens étroits avec les fans.

Avoir une bonne communication avec ces derniers, basée sur une connexion authentique suscite un réel engagement de leurs parts, ce qui joue un rôle important pour la santé du club, mais aussi et encore, sur le moral des joueurs.

La communication pour les professionnels du sport

Un autre aspect important de la communication est lié aux professionnels indépendants qui proposent leurs services au grand public.

En dehors des clubs sportifs souvent plus réservés aux jeunes ou aux futurs athlètes, les amateurs de sport ou ceux qui souhaitent simplement se lancer ont plusieurs possibilités : prendre des cours dans une salle de sport ou pratiquer leurs activités physiques avec les machines mises à disposition.

Dans tous les cas, les lieux dédiés aux activités physiques animées par un ou plusieurs professionnels sportifs ont pour vocation de transmettre des valeurs.

Prenons l’exemple d’un coach sportif : la base de son travail c’est la communication. Il passe son temps à transmettre de nombreux messages pour aider ses élèves à atteindre leurs objectifs, en les encourageant à maintenir le cap et en les disciplinant. Il les instruit et les motive en leur parlant.

Dans son message, un coach sportif doit prendre en considération l’impact émotionnel qu’aura son propos vis-à-vis de l’athlète. Il peut vouloir l’encourager alors que son élève aura, lui, perçu un manque d’efficacité dans son travail.

Par exemple, le coach va dire “tu peux donner plus !”, en sous-entendant “tu as les capacités de faire mieux, crois en toi”, alors que son élève comprendra “je ne fais pas assez bien”.

Ainsi, un bon coach sportif saura que parfois ne rien dire est plus efficace que de trop en dire. Ne pas surcharger d’informations au risque de distraire voire d’ennuyer. Cependant, il ne faut jamais supposer qu’une tierce personne sait forcément ce que vous savez. Il faut donc donner suffisamment d’informations quand même.

Les communications efficaces passent par une réelle notion de jugement.

Des études ont prouvé que les athlètes ou les élèves réagissent positivement lorsque leur entraîneur fait des retours positifs de performances et qu’il donne des instructions correctives tout en encourageant après une faute de jeu. Ils acceptent aussi mieux les remarques lorsque l’entraîneur soumet des directives courtes et efficaces qui ne sont pas liées à une performance.

À l’inverse, les élèves réagissent moins bien lorsque l’on critique leurs erreurs et qu’on ne remarque pas une bonne action.

Si vous souhaitez trouver un coach sportif à votre écoute, découvrez la pédagogie de Baptiste Boulet. Adaptant ses programmes sportifs entièrement à votre besoin, il vous fera atteindre tous vos objectifs !

En définitive, la communication est un jeu d’équilibre entre la parole et le corps, la justesse des mots utilisés et l’interprétation que l’on en fait. Maîtriser sa communication dans le milieu sportif est source de succès et d’épanouissement.

Read more
sponsors et communication

Sans public dans les stades, comment valoriser ses sponsors ?

Covid-19, Gestion de club, Sponsoring, Sport Business

La crise sanitaire liée au Covid-19 n’a pas été sans conséquence sur le secteur de l’événementiel sportif. Les clubs sportifs et les athlètes qui ont sollicité l’aide des associations et des entreprises pour un parrainage sportif font partie de ceux qui rencontrent des problèmes. Comment continuer à promouvoir la marque des différents annonceurs hors des stades ? Voici quelques éléments de réponses. 

Utiliser les supports de communication

L’utilisation des documents de communication constitue un moyen efficace pour honorer vos engagements envers vos sponsors malgré la fermeture des stades. Pour ce faire, intégrez le nom et le logo de votre annonceur dans les maquettes de vos flyers, affiches promotionnelles de grandes tailles, brochures, kakémonos, bâches, etc. 

C’est une façon de promouvoir l’image de marque de votre sponsor, mais aussi un moyen pour votre club de refléter une image plus sérieuse et de gagner en crédibilité auprès de votre public. 

Offrir une visibilité aux sponsors durant les différents événements

Pour tous les événements auxquels vous participer : salons virtuels, manifestations professionnelles ou culturelles, etc., réservez à vos annonceurs des espaces de rencontre et de discussion. Ils pourront les utiliser pour installer leurs supports de communication et interagir avec leur public.

Pendant vos différentes célébrations (anniversaires ou inaugurations), n’oubliez pas de leur dédier un marquage sur les lieux de l’événement. Ceci permettra d’accroître leur visibilité et leur apportera plus de notoriété. 

Parler des partenaires dans les vidéos

Si vous publiez régulièrement des contenus vidéos sur vos réseaux sociaux, faites apparaître le nom et le logo de vos sponsors au début et à la fin de vos présentations. Vous pouvez aussi prévoir un fond publicitaire lors de leur apparition dans vos différentes interviews télévisuelles.

Une autre alternative consiste à leur adresser un petit message de remerciement à la fin d’une vidéo. Vous pouvez en profiter pour présenter brièvement les produits ou les activités de vos sponsors. 

Inciter les sponsors à parler de vous autour d’eux

Il s’agit d’un moyen peu conventionnel pour promouvoir ses sponsors, mais pourtant très efficace. Pour que la fermeture des stades et l’annulation des différents événements sportifs n’entravent pas les engagements que vous avez pris envers vos sponsors, incitez-les à parler de vous. 

Pour ce faire, demandez-leur de vous faire apparaître également sur leurs supports de communication : sites web, communiqués de presse, réseaux sociaux, etc. En effet, plus les fans parleront de vous, plus vos sponsors élargiront leur public. Il s’agit donc d’un travail de communication où chacun sort gagnant. 

Encourager les entreprises au sponsoring sportif

L’univers du sport a connu bien des turbulences en 2008 à cause de la crise économique. Résultat : les partenariats dans le sport ont connu une baisse significative de 30 %. Pour que le même problème ne revienne pas malgré la crise sanitaire actuelle, il est conseillé d’encourager vos partenaires à poursuivre leurs investissements en faveur du sport. 

Pour ce faire, n’hésitez pas à leur rappeler les différents profits qu’ils tireront du parrainage comme gagner en visibilité, améliorer l’image de marque, élargir le réseau professionnel, profiter d’une déduction fiscale, etc., sans parler bien évidemment des retombées économiques.  


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
sans sponsors

Un club sans sponsors est-ce possible ?

Gestion de club, Sponsoring

Un club de sport est souvent confronté à différentes dépenses pour pouvoir participer à une compétition. Le transport, l’acquisition d’équipements sportifs pour pouvoir participer dans de bonnes conditions, entrainent des frais qui peuvent être importants. Pour les aider à surmonter cette situation, les sponsors sont présents, à leurs côtés. Toutefois, un sport sans sponsors, est-il possible ?

Quels sont les avantages du sponsoring ?

Sans aucun doute, le sponsoring présente de nombreux avantages pour le monde du sport. Au niveau financier, les sponsors permettent aux clubs sportifs de réunir la somme nécessaire pour l’élaboration d’un projet (participation à un championnat, achats de matériaux pour les entraînements, transports des joueurs…). Toutefois, cette aide ne se limite pas seulement à l’argent, mais concerne aussi la visibilité d’un club. En effet, un sponsor permet aussi aux clubs et associations sportives de gagner en crédibilité. Le fait d’avoir un partenaire leur permet d’acquérir une image plus sérieuse et professionnelle. Si une entreprise réputée sponsorise un club de sport, cela donnera à cette dernière un gain de notoriété. 

Toutefois, le système de sponsoring doit d’être « gagnant-gagnant ». En s’engageant avec un club de sport, l’entreprise cherche des retombées positives comme l’amélioration de son image, sa notoriété et de sa crédibilité. 

En gros, si un club manque d’argent, le sponsoring est un moyen efficace pour combler cette faille. Le système de sponsor permettra d’obtenir une bonne publicité pour le club ainsi que pour son partenaire.

Sport : comment trouver des sponsors ? 

Très peu de clubs sportifs peuvent poursuivre leurs activités sans l’aide d’un partenaire. Au niveau financier, les cotisations ne suffisent pas pour subvenir intégralement aux dépenses des clubs. Ces derniers tentent bien d’organiser d’autres types de levées de fond, comme la revente d’objet à leur effigie, mais ils seront toujours confrontés à des soucis financiers. De ce fait, la recherche de sponsor est la meilleure option pour se donner les moyens financiers. 

Pour trouver un partenaire, il faut faire preuve de patience. Les associations sportives doivent, dans un premier temps, voir quelles sont les entreprises ou les particuliers qui seront susceptibles de les sponsoriser. Par la suite, ils devront établir un dossier de sponsoring dans lequel ils expliqueront en détail les avantages que cette future association engendrera pour les deux parties. Une recherche de partenaires ne se réalise pas uniquement dans un bureau. Il est nécessaire d’aller voir les partenaires directement et de leur parler ouvertement du projet. 

Une fois que les deux parties se sont mises d’accord, l’établissement d’un contrat de sponsoring est très important. Dans ce contrat, le rôle de chacun sera défini clairement. 

Pour conclure, le monde du sport est en expansion. Cette croissance nécessite non seulement des efforts physiques de la part des joueurs, mais aussi des dépenses financières. Toutefois, la partie financière est souvent compliquée à gérer pour que le club atteigne les objectifs qu’il s’est fixé. Les sponsors sont alors très sollicités. De ce fait, si un club ou une association sportive souhaite aller plus loin dans sa course, l’aide d’un partenaire financier sera utile. 


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

 

Read more
sport et métiers du sport

Le sport : vecteur de métier ?

Gestion de club

Le monde du sport ne tourne pas uniquement autour des athlètes, des évènements, de la compétition ainsi que de la pratique d’activités sportives. Au-delà de tout cela, ce secteur fait aussi appel à plusieurs profils qualifiés tels que : les managers, les administrateurs, les spécialistes en commerce et marketing, etc. Et constitue un excellent moyen d’offrir une belle perspective d’embauches aux passionnés.

L’avantage du sport dans le monde professionnel

C’est bien connu, le sport est à la fois bon pour la santé, mais aussi pour l’emploi ! Côté emploi, ce secteur fait vivre déjà plus de 350 000 professionnels, dont les deux tiers œuvrent dans le secteur privé, tandis que le tiers restant est dans le public. De plus, il offre aux professionnels, un large choix de métiers confondus grâce aux 15 millions de Français adeptes de sport, aux 250 000 associations sportives ainsi qu’aux 10 000 salles de fitness et de remise en forme qui existent en France. Dans le domaine du sport, le commerce et le marketing ne sont pas aussi en reste. En effet, ce secteur compte déjà 4 000 magasins sportifs employant environ 65 000 personnes. Et cela continue à augmenter grâce à internet et à la vente en ligne.

Les débouchés et les différents métiers du sport

Afin de diversifier les débouchés dans le monde du sport, les responsables des filières STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives), ont élaboré diverses spécialisations. Parmi celles qui rencontrent un grand succès auprès des étudiants, on retrouve : « le Management du sport », « Vieillesse et handicap : mouvement et adaptation », mais aussi « Politique publique et Stratégie des organisations sportives ».

Les différents métiers du sport

Les métiers du sport sont divisés en plusieurs spécialisations, qui renferment chacune différents emplois, tels que :

Le coaching sportif 

Les débouchés du coaching sportif sont nombreux. En effet, il est possible de postuler en tant que : éducateur ou entraîneur sportif, moniteur de voile, coach sportif, professeur d’EPS, sportif de haut niveau, guide de haute montagne, moniteur de ski, moniteur d’EPMS, animateur responsable, guide accompagnateur de tourisme équestre, maître-nageur et sauveteur, moniteur de plongée, médecin et secouriste du sport, kinésithérapeute de sport, nutritionniste sportif, préparateur physique… dans le domaine.

L’organisation et le contrôle 

Côté organisation et contrôle d’évènements ou de compétitions sportives, ce secteur recherche très souvent : des managers de sportifs, des conseillers territoriaux des activités physiques et sportives, des directeurs des sports sur une commune, une préfecture ou encore un département, des inspecteurs de la jeunesse et des sports, des managers des organisations sportives, des organisateurs d’évènements sportifs, des organisateurs d’événements esport, des chefs de projets évènementiels, etc.

La direction commerciale et la communication sportive

Savez-vous qu’actuellement le sport rassemble aussi des spécialistes dans le domaine de la communication, du marketing et du management ? En effet, pour lancer les stratégies de sponsoring, assurer la vente de produits officiels… ces professionnels sont indispensables. Pour cela, le secteur engage souvent des :  directeurs de salles de sport, chefs de produits sportifs, responsable marketing, responsable sponsoring, responsable hospitalité, journaliste sportif, responsable de communication sportive, attaché de presse, juriste du sport, directeur d’un magasin de sport, vendeur, trader sportif, skiman, responsable marketing, et bien plus encore.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
digitalisation et gestion de club

Pourquoi utiliser le digital pour gérer son club ?

Gestion de club

La digitalisation marque une réelle évolution dans la gestion des entreprises. Cette avancée technologique ne se limite pas à cette dernière, car elle contribue également à la bonne gestion des clubs de sports. Avant l’ère de la digitalisation, les clubs communiquaient via la radio, la télévision et la presse écrite. La gestion de leurs activités était liée à une « paperasse » conséquente. Grâce à la digitalisation, la gestion tout comme la communication au sein des clubs s’est nettement améliorée.

Le digital apporte différents avantages aux clubs et associations

Communication améliorée

L’amélioration de la communication, aussi bien en interne qu’externe est le principal atout du digital auprès des clubs.

Dans le monde du digital, il est indispensable d’avoir un site internet qui permet de présenter votre club et vos activités. Vous n’êtes donc plus obligé de vous déplacer auprès des médias classiques pour vous faire connaître. Pensez également à privilégier les canaux de communication tels que le téléphone et les e-mails. C’est bien plus pratique et plus rapide que de simples courriers.

Un autre point à ne pas négliger est l’utilisation des réseaux sociaux. Avec Facebook, Twitter, Instagram et les autres réseaux sociaux, vous facilitez amplement la communication avec vos collaborateurs et supporters. Pour vous démarquer et améliorer votre visibilité, n’hésitez pas à animer votre communauté. Organisez des Lives, des jeux et tout ce qui sera nécessaire pour garder votre communauté impliquée et motivée. Par ailleurs, vous pourrez utiliser les réseaux sociaux pour identifier des opportunités de financement ou encore mobiliser de nouveaux bénévoles.

Meilleure gestion des documentations et des finances

La digitalisation implique aussi l’utilisation de logiciels pour gérer les différents aspects de votre club, comme les documents et les finances. Pour ce dernier, votre logiciel peut vous servir pour gérer les flux financiers. Il peut également contribuer à la gestion comptable et analytique.

En disposant d’un logiciel performant, vous profiterez d’une gestion efficace de vos documents. Il peut assurer la gestion de l’accès et du partage de documents. Il en va de même pour les questions d’archivage.

Gestion des adhérents et des bénévoles

Un club est composé de plusieurs éléments, dont les membres et les bénévoles. Grâce à votre logiciel, il vous sera plus facile de gérer les informations qui les concernent.

Du côté des bénévoles, le logiciel peut permettre de répertorier et de trier leurs profils et coordonnées. Le tri peut se baser sur les compétences, les centres d’intérêt et les disponibilités des bénévoles.

Digitalisation et sécurité des données

La sécurité des données est une réelle préoccupation pour de nombreuses structures, sans oublier que les clients et les collaborateurs sont exigeants sur ce sujet.

Votre logiciel doit donc offrir toutes les sécurités nécessaires qui protègeront vos données. Celles-ci seront alors enregistrées et sécurisées, sans risque de perte.

Comment choisir votre logiciel ?

Pour choisir le logiciel qui assurera la gestion de votre club, tenez compte de son interface et des fonctionnalités qu’il offre. Il est préférable de choisir un soft avec un menu pratique et une interface facile à utiliser.

En ce qui concerne les fonctionnalités, optez pour un logiciel disposant des outils qui vous correspondront le mieux : gestion des finances, des données, etc.
Vous pouvez faire également appel à nos services. L’agence Kinic Sport est spécialisée dans la communication et le marketing sportif depuis plusieurs années.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
club et partenaires

Un club de sport doit-il avoir beaucoup de partenaires locaux ou seulement quelques partenaires nationaux ?

Gestion de club, Sponsoring

Les clubs sportifs sont souvent liés à des partenaires s’ils veulent progresser. En effet, ces partenaires les aident au niveau financier, mais aussi à se faire connaître, aussi bien au niveau local que national. Les clubs finissent tôt ou tard, par être confrontés à des difficultés financières. Pour remédier à cela, travailler avec un partenaire est la solution la plus efficace. Les clubs de sport ont alors le choix entre collaborer avec des partenaires locaux ou bien avec des partenaires nationaux. 

Club sportif : qu’est-ce qu’un sponsoring ?

Par définition, le sponsoring est un soutien financier ou matériel à un club de sport. En contrepartie, le club doit s’assurer de la visibilité de l’entreprise ou du partenaire qui peut être individuel. Dans tous les cas, les deux parties tireront des bénéfices de cette association. Le concept du « win-win » est l’un des plus grands principes du sponsoring sportif. 

Toutefois, de nombreuses personnes confondent toujours partenariat sportif et mécénat. Dans le cadre d’un partenariat, le sponsor octroie une aide financière ou matérielle à un club. Ce dernier en échange garantit la visibilité, la crédibilité ou encore l’augmentation de la notoriété du partenaire. Le mécénat quant à lui, est comme une sorte de « don » sans contrepartie directe. 

À part avoir une grande visibilité durant les événements sportifs, sponsoriser un club présente aussi des intérêts au niveau de la fiscalité. Une entreprise qui sponsorise peut avoir jusqu’à 60 % de réduction d’impôt. 

Partenaires locaux ou nationaux pour les clubs de sport ?

Avoir des partenaires locaux ou nationaux présente de nombreux avantages. La question qui se pose est : pour un club de sport, est-il mieux d’avoir beaucoup de partenaires locaux ou bien peu de partenaires nationaux ? 

Dans la logique des choses, si un club de sport souhaite briller au niveau national, il est préférable pour lui d’avoir au moins un partenaire national crédible. Un bon sponsor peut également augmenter la renommée d’un club. Mais il faut se mettre en tête qu’un partenaire ne donne pas de l’argent « par gentillesse ». Il attend toujours quelque chose en retour. Par exemple, il collaborera plus facilement avec un club de sport, si ce dernier a déjà quelques bases au niveau national. L’objectif est de porter la visibilité à un niveau plus élevé. Le cas contraire, il sera plus difficile pour un club de sport « amateur » d’obtenir un partenaire national. Ce n’est pas impossible, mais cela requiert des efforts supplémentaires. 

Toutefois, du point de vue des partenaires, il est plus intéressant pour eux de développer le partenariat de proximité en collaborant avec un club local. De ce fait, si l’objectif est d’obtenir des moyens financiers, il est beaucoup plus facile pour un club de sport de faire une demande de sponsoring auprès de partenaires locaux. Dans ce cas de figure, il est préférable d’avoir un nombre de partenaires locaux importants. Cela peut donner de grands avantages aux clubs de sport en leur permettant de réaliser leur rêve.


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more