Agence KINIC
15 Rue d’Alsace
63110 Beaumont

Stratégie marketing

Faustine David

Interview de Faustine David – Grand Nancy Métropole Handball

Gestion de club, Handball, Interviews, Stratégie marketing

Pour ce second épisode de Kinic Sport, le podcast, nous recevons Faustine David, responsable commerciale chez Grand Nancy Métropole Handball. Le Grand Nancy Métropole Handball est la référence du handball masculin en Lorraine, évoluant dans le championnat de France de PROLIGUE et se positionnant dans le haut du classement.

Découvrez l’interview de Faustine David

KINIC SPORT : Je suis avec Faustine DAVID, responsable commerciale du club de Grand Nancy Métropole Handball qui évolue en Pro Ligue, c’est la deuxième division de handball. Bonjour Faustine DAVID.

FAUSTINE DAVID : Bonjour.

KINIC SPORT : Est-ce que vous pouvez vous présenter vous personnellement et quel a été votre parcours professionnel pour arriver à ce poste de responsable commerciale de Nancy Métropole Handball ?

FAUSTINE DAVID : Oui alors donc moi je m’appelle Faustine DAVID, j’ai 27 ans. J’occupe effectivement le poste de responsable commerciale du Grand Nancy Métropole Handball. J’ai fait une école de commerce à Paris avec une spécificité mode et mode du sport. Et puis, j’ai donc fini par travailler d’abord au club de, alors anciennement Angers Noyant Handball, qui est devenu le SCO Handball qui évolue également en Pro Ligue où j’occupais également des fonctions de responsable commerciale mais sur un club un petit peu moins développé aujourd’hui que Nancy. Et puis ensuite voilà, j’ai souhaité pouvoir évoluer dans un club un petit peu plus structuré et qui avait des ambitions différentes. Et donc, je suis arrivée il y a 3 ans au Grand Nancy Métropole Handball en prenant la direction commerciale de ce club. C’est un club avec des ambitions de montée cette saison ou la saison prochaine.

KINIC SPORT : Alors justement, est-ce que vous pouvez nous présenter votre structure, le Grand Nancy Métropole Handball, un petit peu son histoire, voilà nous présenter un peu ce club de Nancy ?

FAUSTINE DAVID : Oui. Alors c’est un club de Handball historique qui existe depuis de nombreuses années, qui s’est fortement structuré maintenant il y a 4 ans avec notamment un changement de président et puis également un passage en société, en structure SASP, Société Anonyme Sportive Professionnelle, dans le but justement d’atteindre la Lidl StarLigue, donc le plus haut niveau français. Et ce changement de structure est passé notamment par le recrutement d’une personne comme moi pour gérer toute cette partie commerciale et puis de staffer en admin un petit peu plus qu’auparavant. Aujourd’hui, c’est vraiment un club qui est bien implanté sur le territoire nancéen voire sur le département et la région. Après en région, on a pas mal de concurrents mais en tout cas, voilà, c’est vraiment une structure bien implantée ici avec une forte association avec beaucoup de licenciés qui nous permet d’avoir un certain poids sur la métropole nancéenne au niveau handbalistique aujourd’hui. Et puis, l’objectif du club sur ces 4 années, c’était de pouvoir se structurer pour pouvoir monter en Lidl Starligue et la structuration passait notamment par le fait d’aller chercher de nouveaux sponsors et d’augmenter le budget du club de manière considérable.

KINIC SPORT : Quelles sont vos missions principales en termes de sponsoring et partenariat, quel est votre journée type ?

FAUSTINE DAVID : Une journée type, ça n’existe pas vraiment dans un sport professionnel, il y a pas mal d’imprévus ou d’impondérables mais en fait cela a été assez découpé si je puis dire durant la saison. Il y a toute une partie de renouvellement des partenaires déjà existants qui s’effectue…ensuite, ça dépend des objectifs aussi du club parce que nous, comme l’on a l’objectif de monter bah ce sont des choses où en général on connait notre sort si je puis dire, seulement au mois de Mai. Mais en général voilà, ce sont des choses qu’on entame au mois de Mai et qu’on fait courir jusqu’au mois d’Aout où là, on voit l’ensemble des partenaires du club et on travaille le renouvellement de leurs partenariats pour la saison prochaine. Ça c’est déjà une grosse partie du travail. Nous à Nancy on a à peu près… on a plus de 110 entreprises partenaires donc c’est un boulot qui représente pas mal d’heures et de travail sur la partie estivale. Ensuite, sur l’année, constamment on fait du démarchage, constamment on va chercher des nouveaux partenaires pour pouvoir étoffer notre réseau et là aussi, augmenter le budget du club. Ensuite, il y a toute la partie animation de nos partenaires, hors covid, avant on faisait des soirées partenaires. On n’en fait plus à l’heure actuelle, mais donc il y avait toute cette partie-là d’animation de réseaux, puis finalement, la mise en place des actions que les partenaires ont pris dans leur partenariat, que ce soit de l’activation marketing, de l’évènementiel, des actions de com’ ponctuelles, des choses comme ça, donc ça c’est aussi une autre partie du travail. Et puis ensuite, il y a toute la partie organisationnelle de matchs et l’organisation du Zénith, l’organisation de la salle, la mise en place des supports de communication, la mise en place d’une communication comme je vous disais un petit peu particulière, selon les prestations qui ont été achetées. Voilà un petit peu aujourd’hui comment ça se découpe.

KINIC SPORT : Parfait, merci. Comment se passe la relation avec les partenaires du club ? Est-ce que c’est vous qui les démarchez ou l’inverse, ou est-ce qu’on vous recommande, et est-ce que vous avez un exemple pour cela ?

FAUSTINE DAVID : Alors nous, on évolue comme je vous l’avais dit en deuxième division française. C’est une division qui attire un petit peu moins aujourd’hui que par exemple une première division française où on va jouer contre des grosses écuries telles que le PSG, Nantes ou Montpellier, donc c’est vrai qu’on a plutôt tendance à les démarcher. Aujourd’hui, on a très peu d’appels entrants. C’est plutôt nous qui allons les démarcher. Alors, ça nous est arrivé d’avoir des appels entrants. Quand on a des appels entrants, souvent, c’est que l’on est recommandé par un partenaire. Parce que voilà, il apprécie le partenariat qu’il a avec le club, il en apprécie les retombées ou les contacts qu’il a pu se faire au salon VIP et donc il en parle à son réseau à lui et puis dans ces cas-là, on peut être appelé. L’exemple que je peux donner, arrivé récemment, c’est vrai qu’on était plutôt sur un gros dossier avec une grosse enseigne nationale, ça ce sont des dossiers qui se travaillent longtemps, c’est 2 ans, c’est nous qui les avons démarchés, mais voilà, ça a pris 2 ans pour pouvoir se concrétiser et arriver au bout du partenariat, et là, ce sera signé pour la saison prochaine.

KINIC SPORT : D’accord, petite info du coup. Est-ce que vous avez un profil de sponsors spécifiques ? Parce que la Métropole de Nancy, le département et même plus globalement on va dire la région Lorraine est bien pourvue en club. Donc il y a vous, il y a l’AS Nancy Lorraine, il y a le SLUC, il y a le club de Volley masculin, le club de Volley féminin, si je ne dis pas de bêtises. Du coup, vous, est-ce que vous avez un profil spécifique de sponsors, est-ce que ce sont des sponsors qui potentiellement peuvent être attirés par le hand ? comment vous faites votre prospection finalement ? Cherchez-vous les partenaires en vous disant, est-ce qu’il peut y avoir une affinité ou pas du tout ?

FAUSTINE DAVID : Alors effectivement, vous l’avez bien précisé, on est dans un territoire hyper concurrentiel, on a beaucoup de clubs pros pour une seule ville. Donc c’est vrai que ça complique un petit peu la tâche de prospection et puis d’avoir des partenaires. On n’a pas vraiment, nous, de profils fixes, si ce n’est qu’aujourd’hui, quand on analyse les partenaires que l’on a, les ¾, enfin oui les ¾ sont plutôt des PME. On a plutôt tendance à attirer des PME d’envergure régionale, qui aujourd’hui rayonnent sur le territoire Lorrain voire Grand Est. On a encore un petit peu de mal à aller attirer des enseignes nationales qui vient chercher une visibilité nationale dans notre club. Ça, c’est déjà un premier fait, avec des secteurs d’activités bien représentés qui sont chez nous, on n’a pas, on ne se détache pas avec un secteur d’activités particulier qui vient s’implanter dans le handball. Alors après, dans la prospection, la manière dont on travaille, c’est vrai que nous on essaie d’aller démarcher les entreprises qui ne sont pas partenaires des autres clubs, parce que quand on a déjà noué un partenariat avec un club, et bien on a déjà effectivement créé des affinités, on a peut-être une affinité plus ou moins avec le sport, avec les personnes qui y travaillent, je ne sais pas l’historique du club, ou autre. Donc c’est vrai qu’on a tendance déjà à aller chercher les entreprises qui ne sont pas partenaires de ces clubs-là, parce que peut être qu’elles n’ont pas encore eu recours au sponsoring ou peut être que ce ne sont pas des choses qu’elles ont pu entrevoir à l’heure actuelle, et on essaie nous de pouvoir vendre ça. Après, nous on travaille sur…c’est vrai qu’on travaille pas mal de manière géographique, si je puis dire, par secteur. On essaie de prospecter un secteur de Nancy, une zone commerciale, une zone industrielle dans lesquels on va aller voir les entreprises et puis après bah, pas mal comme on disait tout à l’heure de bouche à oreille, de relationnel que l’on va faire, d’une personne que l’on a rencontrée là ou de quelqu’un qu’on a entendu parler, qu’on va appeler pour parler de notre club. Et puis après, il y a des partenaires qui sont aujourd’hui partenaires de clubs amateurs de handball. Donc on sait qu’ils ont une forte affinité du coup avec le sport. Puis là on va aller essayer de démarcher pour qu’ils laissent bien entendu leur partenariat au club régional et peut être qu’ils puissent passer un stade sur un club d’une envergure différente où ça va offrir un handball d’un niveau supérieur puis souvent une visibilité d’un niveau supérieur aussi.

KINIC SPORT : D’accord, merci c’était très clair. Alors sans donner de chiffres précis, est-ce que vous pouvez nous dire à peu près que représente le pourcentage des recettes du sponsoring dans votre club ? Est-ce que c’est une part importante pour vous le sponsoring ?

FAUSTINE DAVID : Oui, c’est une part très importante. Aujourd’hui ça représente à peu près 52% du budget total du club, ce sont les recettes privées, de partenaires privées.

KINIC SPORT : D’accord, donc oui assez conséquent effectivement. Quel est l’intérêt pour un club comme le Grand Nancy Métropole Handball de posséder des partenaires ? Et puis surtout les petits partenaires entre guillemets même s’il n’y a pas de petits partenaires mais également des gros. Vous le disiez vous en avez plus de 100 donc est-ce que ça aussi ça participe à la dynamique, le fait d’en avoir beaucoup ?

FAUSTINE DAVID : Oui, alors bah déjà l’intérêt pour nous de posséder des partenaires, bah on l’a dit précédemment, ça représente aujourd’hui plus de 50% de nos recettes. Donc c’est sur qu’il y a un intérêt déjà de santé financière pour le club. On est aussi dans un objectif de construction du club et de passer un niveau notamment en balistique supérieure donc effectivement, plus on a de partenaires, plus on a un budget conséquent, ce qui nous permet en général de pouvoir passer en division supérieure. Ensuite effectivement le fait d’avoir un réseau de partenaires qui est plutôt très étoffé ou en tout cas qui s’étoffe d’années en années, ça nous permet de créer une réelle dynamique entre nos partenaires, de s’inscrire comme un réseau d’entrepreneur et un réseau professionnel sur le territoire nancéen impactant. Et c’est aujourd’hui aussi ce qu’on cherche à être et à devenir, de plus en plus. C’est aussi voilà de pouvoir être une plateforme d’échange professionnel sur la ville de Nancy. Et puis posséder des partenaires c’est aussi pour nous avoir un soutien des entrepreneurs locaux pour le développement de notre club et pour le handball nancéen.

KINIC SPORT : Alors on va parler un petit peu on va dire de la crise juste sur une question. Comment communiquez vous avec vos partenaires en ce moment ? Comment vous parvenez à maintenir le lien sachant que les salles sont fermées on la dit un petit peu en préambule mais c’est un petit peu plus difficile et notamment comment vous utilisez les outils digitaux, les réseaux sociaux et bien justement pour peut-être apporter cette visibilité aux partenaires et garder ce lien ?

FAUSTINE DAVID : Alors nous effectivement quand, bah comme tout le monde, quand la crise est arrivée, on a réfléchi à une nouvelle stratégie pour le club. Alors on a déjà presque tout de suite créé un WhatsApp Business, donc un groupe WhatsApp avec l’ensemble de nos partenaires où l’idée c’était de pouvoir échanger entre eux, nous échanger, le club, en donnant des infos et autres et puis les partenaires qui, de par la crise, soit ont créé des produits différents, soit ont adapté leurs services ou autres puissent le communiquer à l’ensemble de nos partenaires. Ça c’était la première chose qu’on a fait. Ensuite on a créé des entreprises qui sont nos partenaires qu’on a diffusé sur nos réseaux sociaux notamment avec un fort appui sur LinkedIn qui aujourd’hui, voilà la page du club, elle est suivie par 1000 abonnés, donc c’est vrai que ça permettait une certaine visibilité. Et puis la dernière chose qu’on a fait nous lors de tous les matchs à domicile en fait pour les partenaires qui ont souscrit de la prestation VIP au début de l’année, on leur livre les repas VIP chez eux. Et puis, on a là comme l’ensemble des clubs procéder à la retransmission en live de nos matchs sur les réseaux sociaux du coup on invite nos partenaires à pouvoir regarder le match depuis chez eux et puis à pouvoir profiter d’un petit moment convivial chez eux avec le repas VIP qu’on leur livre. Donc aujourd’hui en fait on n’a pas vraiment perdu le lien avec nos clients parce que bah lors des livraisons finalement on les voit tous les 15 jours. Ça nous permettait à la fois de leur maintenir une prestation mais aussi de les voir. Et puis le WhatsApp Business ou les réseaux sociaux nous permettent là aussi de garder un lien. Enfin, pour les partenaires qui eux avaient acheté de la prestation de visibilité, on a remodelé certaines de nos prestations parce que par exemple il y avait des partenaires qui avaient opté pour de la visibilité dans els salons VIP ou des choses comme ça. Donc du coup de par la retransmission ne sont pas visibles. Et bien on les a basculés sur d’autres produits de visibilité. Par exemple le bandeau led qui l’est visible lors de tous les matchs retransmis à la télé.

KINIC SPORT : D’accord, donc vous vous êtes…vous vous êtes adapté un petit peu à cette situation et justement est-ce que cette adaptation dans un avenir proche le plus tôt possible on l’espère quand ça va reprendre normalement, est-ce que ça va vous servir selon vous. Voilà on va dire s’il y avait un bon côté à garder, est-ce que ce serait ça ? voilà tout ce que vous avez réussi à mettre en place pour vous adapter et pour garder le lien avec les partenaires et est-ce que ça peut vous servir pour l’avenir, est-ce qu’il y a des choses même quand le public pourra revenir en salle et que tout redeviendra normal ?

FAUSTINE DAVID : Alors est-ce qu’il y a des choses qu’on va garder pour l’instant je ne sais pas encore parce que je ne sais pas dans quel contexte plus ou moins on pourra revenir à une situation dite normale. En tout cas il y a des choses type le WhatsApp Business que l’on n’enlèvera pas. On se rend compte que ça a permis beaucoup d’échange entre nos clients et puis ça leur a permis eux-mêmes de garder un lien notamment quand ils supportaient l’équipe derrière leurs écrans. Donc ça c’est sur ce sont des choses que l’on va garder. Après c’est sûr que cette situation on en retire du bon, du positif. Honnêtement ça nous a poussé à sorti de notre zone de confort fortement parce que depuis des années, ce n’est pas qu’on faisait les mêmes choses mais, le sport professionnel et le sport business était établi d’une telle manière qu’on était toujours dans des schémas un petit peu identiques. Donc là c’est vrai que ça nous a poussé à innover. Et honnêtement c’était un challenge très intéressant pour nous, qui nous a passionné, qui nous a donné beaucoup de travail et beaucoup de remise en question sur ce qu’on faisait mais ça a été franchement bénéfique. Ça nous a aussi permis de nous rendre compte qu’on était capable de s’adapter à presque n’importe quelle situation, en tout cas à quelque chose de très inédit auquel je crois que le monde entier ne s’attendait pas à vivre un jour et on s’est rendu compte qu’on était capable aussi de garder la relation qu’on a avec nos partenaires, notamment de garder nos partenaires. Parce qu’aujourd’hui au club on a pratiquement perdu aucuns partenaires entre la saison dernière et cette saison. Donc ça va faire pratiquement 1 an et demi, enfin en tout cas nous 1 saison et demi qu’on vit avec le covid et sans public.

KINIC SPORT : D’accord, et justement petite question toute simple est-ce que paradoxalement, ça a rapproché les partenaires du club ?

FAUSTINE DAVID : Alors c’est difficile à dire parce que je ne les vois pas ensemble. Je ne peux pas les voir dans un évènement ensemble. En tout cas, je pense oui qua ça a resserré les liens et notamment les liens économiques qu’ils avaient pu créer entre eux pendant la crise. Et ça a aussi fortement resserré leur appartenance au club aujourd’hui, leur sentiment d’appartenance au club et à l’équipe, et ça on en est très content.

KINIC SPORT : Oui le fait de voir que vous mettez tous les moyens pour compenser cette difficulté, j’imagine oui qu’ils sont sensibles à ça les partenaires ?

FAUSTINE DAVID : Oui pour l’instant on a plutôt des retours positifs ou presque très positif de ce que l’on fait, en effet.

KINIC SPORT : Alors autre question, on va sortir un petit peu de la crise. L’AS Nancy Lorraine si je ne dis pas de bêtises est aussi l’un de vos partenaires, enfin en tout cas vous avez un partenariat. Comment se passe cet échange, ce partenariat avec un autre club, voilà dans les grandes lignes, quelles sont les conditions de votre partenariat ?

FAUSTINE DAVID : Alors en fait ça a été initié de nos deux présidents de club qui se connaisse bien et partagent des visions communes de développement de club. L’ASNL est un club d’envergure aujourd’hui beaucoup plus structuré que le nôtre. Et donc ils sont devenus partenaires un petit peu dans cette idée là de pouvoir accompagner le Grand Nancy Métropole Handball à grandir. Donc effectivement c’est un de nos partenaires officiels aujourd’hui. Ils ont les mêmes prestations si je puis dire qu’un partenaire lambda. Ils ont des places pour venir à nos matchs donc en fait ça leur permet aussi de pouvoir offrir à leurs clients des fois de leur offrir autre chose que du foot, de les emmener sur une autre discipline qu’aujourd’hui ils supportent à Nancy. Ils ont aussi une visibilité chez nous et puis c’est un club avec qui on travaille ensemble, avec lequel on va pouvoir échanger des fois des services, on va pouvoir travailler avec un partenaire qu’ils ont et ça va nous dépanner sur ce coup là et inversement. Voilà c’est un club avec qui on a des liens assez étroits dans le développement et dans la structuration de nos clubs.

KINIC SPORT : Et par rapport aux autres clubs de la métropole, c’est peut-être différent parce que l’AS Nancy Lorraine, c’est un autre club, donc c’est le football c’est un sport extérieur mais est-ce que vous avez liens ou des contacts avec les autres clubs, le SLUC Nancy notamment pour le basket ou le Grand Nancy Volley ou le Vandoeuvre Nancy Volley, est-ce que hormis l’AS Nancy Lorraine vous avez des contacts avec d’autres clubs de votre ville. On le redit une nouvelle fois, mais qui est quand même assez fournit pour une métropole de cette taille en clubs professionnels.

FAUSTINE DAVID : Oui oui bah alors déjà nous la salle où on s’entraine, on la partage avec le VNVB, donc le volley féminin. Donc effectivement c’est un club avec qui on a des échanges très réguliers, avec lesquels voilà on a une entente très bonne, notamment pour s’arranger sur des créneaux d’entrainements, quand on fait des manifestations dans la salle etc donc…et c’est un club avec qui on échange beaucoup. Le SLUC Nancy Basket est un club avec qui on a pas mal de contacts aussi parce que la salle dans laquelle on jour, on la partage avec eux du coup. Donc là idem, on a des liens avec eux. Le Grand Nancy Volley alors c’est un club que nous on voit un petit peu moins parce qu’effectivement par exemple on ne partage pas de salle avec eux. Mais ceci étant dit, voilà qu’on rencontre aussi à des manifestations diverses à Nancy et qu’on connait, le président qu’on connait assez bien. Donc non nous on a des bonnes relations avec l’ensemble des clubs de la Métropole Nancéenne.

KINIC SPORT : Donc du coup pas forcément de concurrence entre les clubs ?

FAUSTINE DAVID : Alors après c’est… oui il y a de la concurrence parce qu’on évolue tous sur un même secteur, c’est vrai. Maintenant, on évolue tous dans des disciplines qui sont toutes différentes, à, des échelons et à des stades différents. On est des clubs qui sont plus ou moins structurés, qui sont plus ou moins connus, qui ont un impact, voilà, qui ont un impact sur la ville plus ou moins important. Voilà moi j’ai tendance à dire que si on est tous existant aujourd’hui à Nancy c’est que chacun a sa place et je ne vois pas les autres clubs aujourd’hui comme des concurrents. Ce n’est pas comme ça que l’on travaille.

KINIC SPORT : D’accord, merci pour cette réponse, voilà, honnête et directe. Alors on va rentrer dans le but du sujet, on va dire un petit peu plus technique. Quels sont les facteurs à prendre en compte dans une analyse de l’impact d’une action de sponsoring. C’est-à-dire que quand vous faites une action pour un partenaire, comment vous analysez, j’imagine en lien avec le partenaire et concrètement quels sont les leviers pour mesurer le retour sur investissement d’une action de sponsoring que vous avez mis en place, là encore j’imagine en lien avec le service de communication du partenaire ou avec le partenaire en direct. Est-ce que vous analysez l’impact d’une action, comment et en quels liens avec le partenaire ?

FAUSTINE DAVID : Alors oui on analyse l’impact des actions que l’on mène. Maintenant on ne va pas se le cacher c’est difficile aujourd’hui de mesurer un retour sur investissement très précis comme peuvent le permettre d’autres outils notamment des outils digitaux. En général on a des stats assez précises qui ressortent. Là c’est un peu plus délicat dans le sponsoring sportif. Alors ça dépend aussi là de quelle est la prestation qu’on a prise. Alors je dirais que la première chose quand on prend de l’action plutôt de prestations VIP, d’hospitalités et qu’on vient dans un souhait de pouvoir étoffer son réseau, de pouvoir faire du business les soirs de matchs ou autres. Alors ça c’est le partenaire qui l’analyse lui-même finalement. Aujourd’hui c’est se dire bah moi quand je viens dans les salons VIP du Grand Nancy Métropole Handball, bah oui j’ai rencontré x partenaires et j’ai noué des relations avec eux ou alors bah ça fait 2 ans que je els vois donc effectivement j’ai approfondi ma relation avec eux et j’ai bossé avec eux. Et eux aussi en général ils savent les affaires qu’ils ont signé parce que c’est quelqu’un qu’ils ont rencontré dans les salons VIP ou parce qu’ils ont approfondi leur relation chez nous ou en tout cas si je puis dire ils ont entériné les relations chez nous. Donc ça ce sont des choses que nous, le club, on a du mal à analyser le retour, mais ça ce sont les clients qui nous font ce retour-là. Et puis aussi c’est le client qui nous demande, c’est là le rôle que nous on joue, est-ce que à table je pourrai être avec telle ou telle entreprise parce que ce serait bien que je puisse les rencontrer ou autre. Donc ça c’est nous qui allons aujourd’hui pouvoir les aider là-dessus. Après pour les partenaires qui prennent plutôt des parties de visibilité, il y a des actions qui se mesurent plus facilement que d’autres. Par exemple pour mettre en place une action avec notamment une offre promotionnelle chez le partenaire ou par exemple je ne sais pas, on distribue des flyers à différentes personnes dans la salle et puis sur chaque flyers vous avez un petit coupon et vous avez, je dis n’importe quoi, une réduction sur x produits que vous achetez, les partenaires là du coup ils ont un retour sur investissement qui est direct parce que eux ils collectent ces petits noms là et ils savent que x personnes ou x pourcents de public est venu chez eux et donc qui ont consommé chez eux. Donc ça ce sont des choses qui sont plutôt facile à analyser. Des fois et d’ailleurs on pousse les partenaires à pouvoir entreprendre ce genre d’actions parce que ça permet de mesurer l’investissement qu’ils font chez nous. Après sur de la visibilité par exemple sur une tenue de match ou sur de la led ou autre, là aussi c’est difficile de pouvoir analyser exactement votre retour sur investissement. Ceci étant dit, c’est pareil, ce sont souvent les clients qui nous disent, ah bah oui il y a untel qui est venu parce qu’il m’a vu sur le maillot ou alors bah oui j’ai fait du business un petit peu excentré de Nancy, on m’a parlé de vous notamment parce qu’on est vu sur les maillots, notamment en tant que sponsor officiel.

KINIC SPORT : D’accord, donc il y a quand même un retour ?

FAUSTINE DAVID : Il y a un retour voilà mais c’est vrai que c’est souvent le partenaire qui va nous donner aujourd’hui son retour sur investissement que l’inverse parce que voilà ce sont des choses un petit peu difficiles qu’on peut mesurer. Alors là en période de covid on mesure la visibilité assez facilement puisque du coup on retransmet nos matchs sur nos réseaux sociaux donc du coup on a els statistiques des vidéos, enfin des matchs qu’on retransmet qui sortent. Donc là ça nous permet plus facilement de dire aux partenaires et bien sur ce match-là, il y a x personnes qui ont vu le match et donc vous votre annonce led elle est passée x fois pendant le match donc voilà vous avez été vu 5 minutes et par tant de personnes. Aujourd’hui c’est plus facile mais évidemment quand les gens venaient en salle, ça c’était des choses que l’on ne pouvait pas mesurer, le fait de dire qu’il y avait x personnes au match.

KINIC SPORT : D’accord mais du coup vous êtes quand même, d’après ce que vous me dites, vous êtes quand même force de proposition par rapport à des opérations, justement c’est intéressant. Par rapport au secteur d’activité etc, est-ce que vous êtes amené même si ce n’était pas forcément prévu mais, ça ce serait une opération qui marcherait bien parce qu’il y a des partenaires effectivement qui recherchent du business, il y en a qui recherchent de la notoriété, il y en a qui recherchent les deux, mais du coup c’est à vous aussi d’être force de proposition par rapport à l’activation du partenariat ?

FAUSTINE DAVID : Oui exactement, c’est ça. Au tout début quand on rencontre les partenaires, on commence toujours par leur demander aujourd’hui quels sont leurs besoins, leurs objectifs, en nous rencontrant. Et c’est là qu’on analyse et que nous on va leur proposer certains produits plutôt que d’autres parce qu’on estime que pour leurs objectifs, c’est le meilleur moyen de pouvoir y parvenir avec le produit proposé. Quelqu’un aujourd’hui par exemple comme je vous disais qui me dit bah moi aujourd’hui je me lance dans mon activité, j’aimerai me faire connaitre sur le territoire nancéen et par exemple il fait du produit destiné au professionnels, on va plutôt lui proposer de vouloir venir sur du salon VIP rencontrer les partenaires ou alors de faire de la visibilité mais uniquement dans les salons VIP parce qu’ils s’adressent aux partenaires. Quelqu’un qui ne s’adresse pas du tout aux professionnels et dont la clientèle est complétement BtoC, on ne va pas aller sur des prestations comme ça. On va plutôt aller sur de la prestation dans la salle, de la visibilité dans la salle et puis selon l’envergure qu’a l’enseigne ou alors selon ses objectifs précis, et bien on va ajuster le fait d’aller sur un stickers terrain parce que voilà c’est une grosse visibilité et tout le monde va le voir à chaque fois ou alors s’il cherche de la visibilité nationale, on va peut être aller sur de l’équipement, parce que lorsque les joueurs se déplacent, et bien ils sont vus partout en France ou alors on va aller sur de l’activation marketing sur une activation évènementielle à 1, 2, 3 reprises dans la saison où là on va faire un gros coup de com’ et où ils vont remettre des goodies, ils vont faire une opération de promotion dans leurs magasins en lien ou voilà il y a pleins de choses qui existent et c’est vrai qu’on s’adaptent vraiment aux besoins des entreprises quand elles viennent au club.

KINIC SPORT : D’accord. Et bien merci en tout cas Faustine DAVID d’avoir répondu à nos questions et on vous souhaite une bonne continuation pour le Grand Nancy Métropole Handball qui évolue en Pro Ligue, c’est donc la deuxième division mais avec l’objectif de monter en Lidl Star Ligue, c’est comme ça que l’on appelle la première division de handball c’est ça ?

FAUSTINE DAVID : Oui c’est ça, c’est ça exactement.

KINIC SPORT : Et bien merci.

FAUSTINE DAVID : Merci beaucoup également de m’avoir sollicité pour cet entretien, c’est très plaisant.

Retrouvez le podcast de l’interview dès maintenant

 


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
Contrat et sponsor

Sponsoring sportif : comment réaliser un contrat gagnant-gagnant ?

Sponsoring, Stratégie marketing

Un club de sport ou un athlète finance ses événements et ses activités grâce à l’aide de sponsors. Cependant, la recherche de sponsors est une tâche dure et longue à la fois. De plus, il ne suffit pas toujours d’en trouver un, ce qui compte est de savoir si ce sponsoring sera rentable pour chaque partie liée par un contrat. 

Le sponsoring gagnant-gagnant

Une entité qui sponsorise un club de sport ou un athlète finance les dépenses, les déplacements ainsi que les besoins de ces derniers durant une période ou une saison déterminée. La contrepartie de cette aide peut varier en fonction des attentes du sponsor concerné. Il peut s’agir de la mise en avant de leurs produits, l’augmentation de leur notoriété, la recherche d’une nouvelle source de revenue… 

Un sponsor gagnant-gagnant se traduit donc par un retour sur investissement du sponsor en contrepartie du soutien financier obtenu par le sponsorisé.  

Des astuces pour rédiger un contrat gagnant-gagnant pour le sponsor et le sponsorisé

Tout d’abord, avant de signer ou de s’engager dans n’importe quel contrat, l’entreprise ainsi que l’athlète ou le club concerné doivent avant tout identifier le type d’entité avec laquelle ils veulent contracter. Le but est de trouver une solution rentable et de faire coïncider les attentes de chaque partie aux apports que l’autre pourra lui donner. 

Ensuite, la relation entre le sponsorisé et le sponsor doit également être fixé avant même que le contrat soit rédigé pour pouvoir l’y inclure. Il est préférable de convenir dès le début que le sponsor n’est pas le chef du sponsorisé et que le sponsorisé n’est également pas soumis à ses ordres. Il ne devrait donc pas y avoir de lien de subordination entre les parties du contrat. 

Les deux parties doivent également convenir préalablement de la durée du sponsoring et des événements que le sponsor devra couvrir. 

Néanmoins, malgré cette indépendance fixée au début du contrat, le sponsorisé est quand même tenu d’engager certaines responsabilités en contrepartie du soutien financier fourni par le sponsor. Les parties doivent mentionner dans le contrat, ces obligations ainsi que les détails les concernant : comment le sponsorisé devra-t-il mettre en avant son sponsor ? À quel moment le faire ? Combien de fois ? Pour quelle durée… Ces obligations régissent les événements entreprises par le sponsorisé ainsi que les posts sur les réseaux sociaux comme les photos et les vidéos, et même les codes vestimentaires de ces derniers.

 La clause, dans le contrat qui contient ces mentions, doit être le plus large possible, c’est la partie de la convention, qui assure l’intérêt de chaque partie, d’où le caractère gagnant-gagnant du contrat. 

Les autres clauses à insérer dans un contrat de sponsoring gagnant-gagnant

Mis à part ces clauses principales, il est également important d’insister sur certaines mentions avant de conclure définitivement le contrat de sponsoring, dans le but de garantir l’intérêt des deux parties au contrat :

  • La clause d’exclusivité
  • La clause de résiliation (modalité et condition). 

     

    NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
événements sportif et crise

Comment continuer de rendre intéressant un événement sportif pendant la crise ?

Covid-19, Stratégie marketing

La crise de la Covid 19 a eu un impact sur toutes les activités quotidiennes, dont le sport. En effet, les événements sportifs ont été perturbés. Les supporteurs ne sont pas autorisés à assister aux tournois et des rencontres ont même dû être reportées. Mais les organisateurs et promoteurs d’événements sportifs ne manquent pas d’idées pour satisfaire le grand public.

Expérience 360 Canal+

Lors de la rencontre entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique lyonnais pour la ligue 1 Uber Eats, Canal+ a ébloui les téléspectateurs par le dispositif innovant qu’il a utilisé. Dans l’Orange Vélodrome, 4 caméras 360° ont été installées pour que les abonnés de MyCanal puissent profiter pleinement de l’événement. Avec de telles technologies, la rencontre sportive est encore plus passionnante. En effet, comme aucun spectateur n’est admis dans un stade, les caméras 360° leur permettent de vivre l’expérience comme s’ils étaient sur place. 

L’offre BeinSport

La chaîne BeinSport est dédiée aux meilleures compétitions sportives. Pour la première fois, elle transmet la ligue 1 et la ligue 2 de la saison en cours. S’appuyant sur des technologies de pointe, la chaîne propose l’innovation à ses abonnés avec la possibilité de regarder les matches en multi écrans selon les opérateurs. Aussi, l’abonnement est abordable et est accessible à une large majorité de la population. Mais encore, BeinSport offre un match de la ligue 2 gratuit, notamment pour la rencontre USLS et Nancy. 

Open 2021

Le célèbre événement de l’Open a eu lieu entre le 8 et le 21 février dernier en Australie. Face à la crise sanitaire, plusieurs mesures ont été prises en considération. Au cœur de la pandémie de la Covid 19, le tournoi Open 2021 en Australie a été le premier grand événement sportif qui a pu être assisté par le public. En effet, le stade a été rempli à hauteur de 50 % soit environ 7 000 personnes par session. Avant le tournoi, les joueurs se sont vus imposés une quarantaine de quatorze jours. Des publicités virtuelles ont été aperçues durant ce tournoi mondial de tennis. 

Le sport et la crise

Pour rendre les événements sportifs plus attrayants et plus intéressants, les organisateurs doivent toujours faire preuve d’innovation. Le sport a été un des grands délaissés durant cette pandémie. La plupart des établissements sportifs ainsi que les rencontres ont été annulées. Les fans doivent alors vivre leur passion à distance. C’est en exploitant cette situation que les événements cités plus haut ont pu se démarquer. 

Jusqu’à aujourd’hui, les restrictions sont encore très présentes. La majorité des événements sportifs se font à huis clos. Si ce n’est pas le cas, les gestes barrières sont strictement imposées. Concernant cette dernière situation, l’ambiance n’est pas la même avec les masques qui couvrent la bouche et le nombre réduit de personnes qui peuvent y assister. Parmi toutes les disciplines sportives, c’est le football qui s’en sort le mieux. En effet, les championnats se poursuivent et les organisateurs tentent de s’adapter à la situation pour fidéliser les spectateurs.


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
Entreprise et sponsoring sportif

Comment faire connaître une entreprise grâce au sponsoring sportif

Sponsoring, Stratégie marketing

Le sponsoring sportif a pour but d’associer votre marque ou le nom de votre entreprise à l’organisation d’évènements sportifs mais aussi à une entité exerçant dans le domaine sportif. Il s’agit d’un moyen de communication de plus en plus utilisé et qui permet de générer une visibilité plus importante pour l’entreprise.

Comment s’y prendre ?

Il peut être parfois difficile pour des entreprises qui ne sont pas dans le milieu sportif de se lancer dans le sponsoring sportif. Elles doivent réfléchir mûrement à des stratégies de communication évaluées en amont par l’entreprise.

Ensuite, il est nécessaire de savoir quel public votre entreprise souhaitera toucher. Une étude poussé est nécessaire, afin de se faire une idée plus précise sur le type de public à atteindre dans chaque sport.

Votre entreprise devra également évaluer le budget qu’elle est prête à allouer pour sponsoriser un club sportif ou un évènement sportif. La visibilité que l’organisateur vous accordera dépendra de la somme que vous lui verserez par rapport à la concurrence.

Par contre, le choix de l’évènement ou du sportif devra être judicieux pour votre entreprise, car il peut parfois comporter des risques. En effet, il peut s’avérer que le sportif ou l’évènement subit une baisse de popularité.

De nos jours, on compte aujourd’hui trois types de sponsoring sportif qui sont : le sponsoring financier, le sponsoring technologique et le sponsoring en nature. Il vous faudra choisir vers lequel vous vous pencherez selon les moyens et les avantages que votre entreprise pourra fournir.

Les intérêts qui serviront à faire connaître votre entreprise

Se lancer dans une stratégie de sponsoring sportif est un levier important pour procurer une plus grande visibilité à votre entreprise. Ce qui servira à vous faire connaître, car la majorité des évènements sportifs sont retransmis par de nombreux médias et vu par un large public.

Le sport est un domaine qui rassemble diverses personnes issues de milieux très différents les uns des autres. Vous pourrez donc atteindre de nouvelles cibles en vous appuyant sur le sport, et accroître ainsi votre notoriété.

D’ailleurs, si les évènements sportifs ou les sportifs en particulier que vous avez décidé de sponsoriser rencontrent un succès indéniable, il sera évident que cela augmentera proportionnellement votre visibilité auprès du public. Vous serez donc directement associé à eux, ce qui vous permettra de jouir d’une meilleure image auprès de vos cibles.

Le milieu du sport fonctionne grâce à de nombreux acteurs différents : sponsors, fédérations, médias… La prise de contact avec ces derniers peut s’avérer utile pour votre entreprise dans le futur. Le bouche à oreille est très efficace afin de lancer son business.

Enfin, l’apparition du nom de votre entreprise ou de votre marque lors d’évènements sportifs ou sur de grands noms du sport sera la clé pour vous faire connaître d’un public plus large. Votre visibilité ne pourra que croitre.


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
FDJ Sport

La FDJ, une entreprise impliquée dans le sport

Sponsoring, Sport Business, Stratégie marketing

La Française des jeux est le premier opérateur de jeux d’argent en France. Depuis plus de trente ans, le groupe FDJ est également un acteur engagé dans le monde du sport français. Elle est un soutien historique important pour le sport français et les athlètes.

La FDJ, impliquée dans le cyclisme

L’entreprise Française des jeux est sponsor d’une équipe de cyclistes depuis 2017 et agit toujours pour une meilleure éthique. Le groupe gagne une image responsable qui se caractérise par une forte sensibilisation des coureurs et de leur encadrement, au respect de l’intégrité et de l’éthique.

Précurseur en matière de formation des jeunes coureurs, la FDJ lutte également contre le dopage. Le  groupe FDJ permet à l’équipe cycliste d’afficher des ambitions sportives encore plus grandes dans le respect des valeurs qui sont les siennes. En outre, elle enrichi sa présence dans le cyclisme en devenant fournisseur officiel du Tour de France.

Enfin, l’équipe cycliste avec l’aide de ses partenaires et du groupe FDJ, forment et préparent les jeunes cyclistes à franchir le cap dans les meilleures conditions, en vue d’un passage dans l’équipe World Tour.

L’implication de la Française des jeux dans la promotion du sport féminin

La FDJ s’engage dans la promotion du sport féminin avec son programme Sport pour Elles. Elle encourage le sport féminin de haut niveau et la pratique pour toutes, et cela depuis 2016. Elle encourage également la médiatisation et l’accession des femmes aux postes à responsabilité dans ce milieu.

La FDJ développe aussi des partenariats avec des fédérations, des médias et des associations. Ces derniers sont engagés sur la question de l’égalité homme-femme et propose également les opérations Performance pour Elles ou But pour Elles.

Pour finir, la FDJ est engagée en faveur du cyclisme féminin en soutenant l’équipe FDJ Nouvelle Aquitaine depuis 2017. Grâce à un soutien renforcé par la FDJ, l’équipe obtient la licence Women’s World Tour et intègre les huit équipes de l’élite internationale du cyclisme féminin.

La FDJ Sport Factory comme soutien aux athlètes

La FDJ accompagne les athlètes de haut niveau dans leur préparation olympique et paralympique. Afin de renforcer son engagement et son accompagnement historique dans le soutien aux sportifs de haut niveau, la FDJ lance le dispositif FDJ Sport Factory. Ce qui permet à l’entreprise de montrer son implication dans le sport français.

La FDJ Sport Factory offre également un accompagnement complet aux athlètes afin de leur permettre de préparer plus sereinement leur fin de carrière sportive et également leur reconversion. Ainsi, chaque athlète bénéficiera de formations pour préparer son après carrière.

Enfin, grâce à des partenariats avec des fédérations sportives, la FDJ identifie des athlètes à haut potentiel afin de les aider dans leur carrière sportive. Ce qui permet également aux athlètes en fin de carrière de transmettre leurs expériences à la nouvelle génération. La Française des jeux prouve ainsi son implication dans le domaine sportif.


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
marché sportif et marketing

Quelle est l’importance d’une analyse de marché dans le marketing sportif ?

Gestion de club, Stratégie marketing

Pour atteindre des objectifs importants et maximiser ses bénéfices dans le domaine du marketing sportif, il est nécessaire de réaliser au préalable une analyse de marché. Car, le développement de stratégies commerciales réussies est souvent centré uniquement sur le caractère authentique d’une idée de marché. Qu’est-ce qu’une analyse de marché et quelle est son importance dans le marketing sportif ?

Analyse de marché en marketing sportif : de quoi s’agit-il ?

L’analyse de marché est une recherche analytique spécifique que les entreprises utilisent pour étudier le contexte économique dans lequel elles opèrent, le secteur de référence de l’activité et le comportement de leur public cible. En marketing sportif, une analyse de marché correctement réalisée permet aux acteurs du commerce de prendre conscience des opportunités de profit ou des facteurs de risque liés au marché du sport, d’élaborer un business plan gagnant et de développer des stratégies marketing qualifiées.

La méthode fonctionnelle la plus couramment utilisée pour effectuer une analyse de marché intègre les approches quantitatives et qualitatives. Les analyses et prévisions du marché sont un bel exemple de collaboration efficace entre les outils statistiques et analytiques, et les disciplines psychologiques et sociologiques du monde sportif.

Quelle est l’importance des analyses et des prévisions de ventes en marketing sportif ?

Réaliser une étude de marché est particulièrement important pour ouvrir une Start-up. Pour une nouvelle entreprise qui souhaite se positionner positivement sur le marché sportif, il est essentiel d’identifier les opportunités de gains potentiels et de minimiser les facteurs de risque, les objectifs accessibles uniquement en effectuant une analyse approfondie du marché. Le marché du sport, qui se caractérise par des communications immédiates, est en constante évolution. Même pour les entreprises déjà établies, il est essentiel de réaliser régulièrement des analyses de marché afin de maintenir positivement leur position au sein du secteur, en évaluant les possibilités d’évolution de changement du marché de référence.

Une récente étude indique que le lancement réussi d’un nouveau produit sportif sur le marché génère un chiffre d’affaires d’environ 160 000 € pour une entreprise la première année. Planifier efficacement l’offre d’un service innovant est donc une activité indispensable pour obtenir des profits significatifs. Effectuer une analyse de marché détaillée et suffisamment approfondie est fondamental pour identifier les lignes directrices qui permettront d’optimiser les chances de réussite d’une nouvelle campagne publicitaire, puisqu’elle analyse les besoins des consommateurs et les caractéristiques du marché.

Comment réussir cette stratégie ?

Pour réussir ses analyses et prévisions de vente en marketing sportif, il est important de :

  • Déterminer quel est l’objectif principal : vendre un produit, renforcer sa notoriété, etc. ;
  • Définir le processus de l’étude : sondages, entretiens, etc. ;
  • Choisir la ou les discipline(s) sportive(s) : football, rugby, boxe, sport d’entretien, etc. ;
  • Clarifier la cible : clubs, athlètes, associations sportives, événements sportifs, etc.

En conclusion, les analyses et les prévisions de vente en marketing sportif constituent un outil indispensable pour mener à bien certaines activités nécessaires afin de réaliser des profits significatifs. D’ailleurs, c’est une stratégie non négligeable de tout processus marketing, d’un monde guidé par une concurrence acharnée. 


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
offre de marketing sportif

Qu’est-ce que la vente d’une offre de marketing sportif ?

Gestion de club, Stratégie marketing

Le marketing sportif est un segment de marketing qui vise à créer des opportunités et à attirer des clients vers des entreprises du monde du sport. Pour cela, des actions sont mises en place impliquant des personnes et des institutions liées au sport : clubs, athlètes, personnalités influentes, événements et ligues. C’est à travers ce processus que les marques font la promotion des produits autour du sport, toujours dans le but de capter l’attention des consommateurs de ce marché, de satisfaire leurs besoins et leurs envies en matière de sport.

En quoi consiste l’offre de marketing dans le marketing sportif ?

D’abord, le marketing sportif a pour but de communiquer et de mettre en avant un événement ou une entité sportive, de promouvoir la vente d’un produit ou d’un service, ou de lier les deux objectifs de manière complémentaire et de diffuser un événement à travers un produit, ou vice versa. Si nous voulons utiliser le marketing sportif pour promouvoir un événement, nous devons le communiquer et lui donner de la visibilité pour en tirer un bénéfice. Les sponsors désirent obtenir un retour sur leur investissement.

Lorsque nous voulons vendre un produit, nous devons rechercher des stratégies pour créer des liens entre une entreprise et un athlète. Rencontrer les célébrités ou les amateurs est une technique de base ; la plupart des marques le font pour réaliser un plus grand nombre de ventes ou positionner leur marque. La promotion d’un produit s’appuyant sur un athlète d’élite peut avoir un impact très positif sur les ventes, la réputation et l’image de marque.

Mais, il faut garder à l’esprit que l’offre n’est pas un prix ou un produit. L’offre, c’est plutôt l’ensemble de tout ce qui est proposé aux clients : avantages, bénéfices, expériences, garanties, prix, produits et services. Par exemple, un même produit au même prix peut comporter plusieurs offres, en fonction des avantages et des bonus que le professionnel présente au client. Dans le sport, le simple fait de changer les mots que vous utilisez pour présenter le produit peut rendre l’offre irrésistible.

Comment réaliser la meilleure offre de marketing sportif ?

Pour réussir à vendre votre offre de marketing sportif, voici quelques conseils :

1- Connaître le public-cible

Tout d’abord, vous devez connaître votre audience. Il est donc très important d’étudier le marché avant de créer toute offre. Dans le monde du sport, chaque public a ses passions, ses goûts, ses disciplines préférées. C’est grâce à cela que vous pourrez créer une stratégie axée sur la satisfaction des besoins ; c’est-à-dire adapter un produit ou un service correspondant au besoin de votre client pour nourrir sa passion.

2- Personnaliser l’offre

Comme vous connaissez déjà votre public-cible et ses préférences, offrez-lui des avantages qui correspondent à ce qu’il recherche vraiment. Une vente devient sophistiquée lorsqu’il y a vraiment personnalisation. Créez des arguments sur mesure, le client percevra ainsi la valeur de votre offre de vente.

3- Se connecter au public

Cette astuce devient obligatoire, car une offre n’est excellente que lorsqu’elle correspond parfaitement à la cible. Attirer le public et se connecter à lui avant de vendre, donne le sentiment qu’il voit le produit en question comme quelque chose de très précieux, augmentant chez lui, les attentes et le désir d’acheter.

 


 

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
saison 2020-2021

Les tendances en marketing sportif pour la saison 2020-2021

Gestion de club, Stratégie marketing

De façon générale, le Marketing sportif est l’ensemble des procédés marketing déployés dans le monde sportif pour promouvoir un sport, des sportifs ou la vente d’images de stars. Cette vente d’images passe par la signature de contrats publicitaires pour des magazines ou des firmes et à titre exceptionnel, la participation à des campagnes à but non lucratif.

Sondage pour un meilleur diagnostic des nouveaux besoins du marché sportif

La discipline sportive la plus prisée par l’industrie publicitaire à vocation sportive, est le Football. Cette discipline est la source de toutes les attractions et fait l’objet de bien des convoitises. Les tendances marketing les plus prolifiques et se rapportant au sport en général concernent :

  • La vente de maillots et d’équipements.
  • Le marché des paris avec de lourds investissements et des bénéfices inimaginables.

En ce qui concerne le monde des équipementiers, après les rudes rivalités entre Puma, Nike et Adidas, le relais a été pris par d’autres concurrents. Les autres marchés sportifs qui génèrent énormément de ressources sont les marchés de transferts de joueurs désignés sous le vocable Mercato. Ces marchés, en ce qui concerne les célébrités, portent sur des transactions à hauteur de centaines de millions d’euros. D’autres disciplines sportives animent également le Buzz sur le marché sportif. Tout comme on ne pourrait pas parler de célébrités dans le Football sans mentionner les noms de Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Sadio Mané, il est difficile d’ignorer le nom de Rafaël Nadal dans le cas de Rolland Garos. 

Comment optimiser le marketing sportif pour la saison 2020-2021 par le référencement SEO et une meilleure utilisation des canaux digitaux ?

D’une façon générale, au-delà de la concurrence qui règne sur les marchés des transferts de joueurs, l’éthique rentre de plus en plus en compte dans les transactions. Le marché sportif le plus encadré par des vecteurs d’approches SEO reste le marché des paris. Les taux de conversions sont records, surtout en ce qui concerne les matchs dont les enjeux sont particulièrement importants, car ils confrontent des équipes célèbres. La gestion des côtes avant, pendant et après les matchs, est très fastidieuse et ne saurait opérer sans la contribution des canaux digitaux. 

Le référencement, en ce qui concerne les magazines dédiés aux célébrités sportives, se fait en fonction de la côte de popularité de la star. Plus, elle a le vent en poupe, et plus elle suscite d’adhésions et d’admirations. Aux vues de la popularité de certains joueurs, les marques n’hésitent plus à associer leur nom aux joueurs. Mais pour cette nouvelle saison, les marques associeront non seulement leur nom à des joueurs, mais aussi à des compétitions. Le sport business prendra un nouvel essor avec le placement de capitaux par les investisseurs sur des clubs.

En ce qui concerne les équipementiers, quand une équipe nationale est sacrée championne du monde ou un club consacré champion, ses maillots se vendent tels de petits pains. Le prix des maillots flambe et aide l’équipementier original à réaliser un excellent chiffre d’affaires. Les différentes campagnes portant sur les célébrités sportives et animées sur la toile récoltent en un laps de temps des millions de clics. Certains moteurs de recherche en tirent le maximum de profits avec un taux de conversion exponentiel. Les différentes pages animées par ces mêmes stars sur les canaux digitaux bénéficient de la même attention.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
communiquer efficacement autour d'un événement

Comment communiquer efficacement autour d’un événement ?

Gestion de club, Stratégie marketing

Pour qu’un événement réussisse à atteindre les objectifs escomptés, il doit toucher le plus de personnes possibles et provoquer interactions et partages. Mais pour que cela soit le cas, il faut parvenir à mettre en place une bonne stratégie de communication autour de cet événement. Maintenant, comment s’y prendre ? Nous vous indiquons ci-après quelques pratiques pour y arriver. 

Promouvoir l’événement

Promouvoir votre événement est la première chose à faire si vous voulez qu’il touche votre audience mais également toutes les personnes qu’il pourrait intéresser. Pour cela, vous pouvez employer les méthodes traditionnelles de communication comme le bouche-à-oreille, les prospectus et les publicités via les mass médias. Mais votre meilleur allié demeure le web. Commencez donc par vous appuyer sur les réseaux sociaux pour communiquer sur votre événement 3 à 4 semaines avant le jour J. 

LinkedIn est pertinent pour impacter un public de professionnels tandis que Facebook est plus favorable pour une démarche BtoC. Quant à Instagram, il vous sera très utile pour partager des photos et autres visuels et Twitter est indispensable pour tout type d’événement. D’autres moyens existent pour communiquer autour de votre événement comme créer une landing page. Toutefois, les supports de communication que vous choisirez, dépendront du type d’événement, du public sollicité et de votre budget. 

Inciter à participer à votre événement

Il ne s’agit pas seulement de parler de votre événement sur les réseaux sociaux, ou d’utiliser des prints pour que votre public cible ait envie d’y participer. Vous devez faire comprendre à votre cible, l’intérêt de cet évènement. Pour cela, sur tous vos supports de communication, veillez à ce que les informations relatives à votre événement répondent aux questions suivantes : Qui ? Quoi ? Quand ? Comment y participer ? Pourquoi y participer ? Combien ça coûte ? Vous pouvez aussi inclure sur ces supports, des photos relatives à l’événement, des vidéos de présentation et bien d’autres éléments. Pensez également à mettre des call-to-action sur vos supports numériques de communication afin d’inciter votre cible à s’inscrire. Vous pouvez aussi adopter une stratégie d’emailing pour inciter vos prospects et clients à participer à votre évènement. 

Adopter une stratégie de marketing d’influence

Si vous voulez faire découvrir votre événement au plus grand nombre, élaborer une stratégie de marketing d’influence est une étape à ne pas négliger. En effet, les personnes influentes vous seront très utiles pour bien vendre votre événement et susciter des inscriptions. Pour cela, vous n’avez qu’à identifier les internautes ou les blogueurs qui font partie des communautés très actives ou importantes sur le web. Contactez-les et demandez-leur s’ils seront en mesure de venir à votre événement ou d’en parler à leurs communautés. Cette étape doit être démarrée le plus tôt possible car la démarche est longue et complexe. Notons également que cette stratégie est surtout à mettre œuvre pour promouvoir des événements particulièrement importants. 

Faire du live pendant l’événement

La communication autour de votre événement ne s’arrête pas quelques secondes avant qu’il ne démarre. Elle continue pendant son déroulement et une fois terminé. Faites du live ! Ainsi, les personnes qui n’ont pas pu participer à votre évènement, sauront en temps réel ce qui se passe et cela vous permettra de toucher un plus grand nombre de personnes. Toutefois, il vous faudra une véritable organisation pour y arriver. Rassemblez tous les éléments qui vous seront nécessaire pour diffuser en direct sur les réseaux sociaux, tout ou partie de l’événement.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
marketing sportif

Quelle est l’utilité du marketing sportif ?

Gestion de club, Stratégie marketing

Plusieurs stratégies peuvent être adoptées pour faire du marketing sportif. Toutes ont leur efficacité et peuvent être sélectionnées en fonction des intentions de la campagne et du type d’audience visé. Dans cet article, nous vous décrivons quelques options, dont certaines permettent d’obtenir des ressources, et d’autres, une plus grande visibilité du sport, des athlètes et des marques. 

La quête de sponsors

La recherche de sponsors est l’une des principales actions de promotion du marketing sportif. Des ressources existent pour mener à bien ces campagnes et certaines entreprises ou personnalités sont bien placées pour investir dans le secteur du sport. L’argent des sponsors sert à la fois pour effectuer des actions de communication mais aussi pour, obtenir toutes les ressources nécessaires, permettre aux équipes de se déplacer et acheter du matériel.

Les campagnes d’incitation sportive

Les clubs sportifs ou les entreprises peuvent également organiser des campagnes d’incitation à la pratique sportive comme stratégie marketing. Ils augmentent la visibilité d’un sport et encouragent les gens à adopter un mode de vie plus sain, en pratiquant une activité. Cette incitation a également un autre retour positif lorsque ceux qui l’encouragent travaillent avec des produits liés au sport. Dans ce cas, le public sera plus susceptible de consommer les articles de la marque, augmentant ainsi sa profitabilité.

Les actions sociales

Les actions sociales sont similaires aux campagnes d’incitation. Cependant, dans ce cas, l’objectif est d’offrir des opportunités aux personnes qui ont des difficultés à pratiquer un sport, ou à maintenir un contact avec l’environnement sportif. Il s’agit d’inclure un public spécifique dans le monde du sport, comme les enfants issus de certaines communautés, des familles à faible revenu, ou encore des personnes âgées. Par ce biais, la marque ou le club donnera une image positive de la société, grâce au travail accompli.

Et la licence ?

L’octroi de licences se produit lorsqu’une organisation sportive permet à sa marque d’être associée à un produit ou à un service en particulier. Le droit est accordé pour une durée limitée et la rémunération est fonction du pourcentage des ventes. Autrement dit, lorsque les règles de l’art sont respectées, les fabricants d’articles de sport peuvent produire des articles, tels que des drapeaux, des tasses, des t-shirts et bien d’autres objets. Ces articles deviendront de nouvelles sources de revenus.

De plus en plus de clubs octroient des licences aux marques de sport, car il s’agit d’un bon outil pour renforcer les relations entre les athlètes, et les supporters et partenaires. Bien conçue, cette stratégie a un impact sur les ventes et les revenus perçus, qui varient d’un marché à l’autre.

Les événements

La promotion d’événements est également une excellente forme de marketing sportif car elle attire l’attention d’un public très large, surtout lorsqu’il s’agit de toucher spécifiquement une cible. De cette façon, il y aura une large diffusion du nom du club ou de l’entreprise, ou de celui d’un athlète en particulier, son nom étant alors lié à l’évènement. En plus de la communication à effectuer, il y a aussi la contribution des personnes elles-mêmes, qui partagent avec leurs amis et connaissances, élargissant encore la portée de la campagne.

Quid des influenceurs numériques ?

Les influenceurs du numérique sont des porte-paroles efficaces pour communiquer avec le public. Ils sont des acteurs importants, pour renforcer et consolider les actions marketing. Cependant, il est essentiel d’analyser si le public d’un influenceur en particulier, s’identifie avec une marque de sport spécifique. La personnalité, en plus de faire venir ses abonnés, donne également une partie de son autorité à l’entreprise. Ce prêt d’audience est très positif, étant donné que le contenu produit peut devenir viral plus facilement, résultant en une plus grande identification et engagement du public.

L’investissement publicitaire

Toute stratégie marketing doit être réalisée avec un certain niveau d’investissement publicitaire, et le marketing sportif n’échappe à cette règle. Il sera nécessaire de louer des espaces publicitaires pour augmenter la visibilité de ce que vous souhaitez présenter aux gens.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’il existe plusieurs façons de faire de la publicité. Il est essentiel d’analyser laquelle a le plus d’impact en fonction des résultats que l’on souhaite atteindre. Aussi, il faut penser à l’audience qui s’intéresse à ce qui est annoncé, pour définir quel est le meilleur type d’annonce qui aura un réel impact.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more