Agence KINIC
15 Rue d’Alsace
63110 Beaumont

Handball

Handball Club Cournon d’Auvergne

Handball Club Cournon-d’Auvergne : une victoire en amical pour annoncer les couleurs

Handball, Handball Club Cournon Auvergne

Dans l’optique de mieux affûter ses armes en vue de la nouvelle saison, le Handball Club Cournon d’Auvergne a livré un match amical contre la réserve de Chambéry. C’était au Gymnase Raymond Boisset Cournon d’Auvergne ce vendredi 4 septembre 2020. Au terme d’une soirée riche en émotions dans un contexte de crise sanitaire, le public auvergnat s’est régalé avec deux matchs de belles factures.

1er match : HCCA 34-26 Chambéry Espoir

Ouf de plaisir ! A quelques jours de la reprise officielle des championnats en France, le HC Cournon d’Auvergne a offert ce vendredi une soirée de gala avec au menu deux affiches de haut niveau au grand bonheur des férus. D’abord à 18 heures, la première match a mis aux prises les locaux contre la réserve de Chambéry. Dans cet avant-dernier match test de la pré-saison, les auvergnats vont passer la première période en mode observateurs moins incisifs, laissant l’adversaire se nourrit d’espoir avec son petit retard de deux buts à la pause (16-14). Mais en seconde période, Adil et ses copains vont mettre le pied sur l’accélérateur en étouffant l’équipe espoir de Chambéry avec une série d’actions dangereuses et décisives.

A l’arrivée, le Handball Club Cournon-d’Auvergne prend le large et domine le match pour un score final de 34-26 avec quelques motifs de satisfaction. Fraîchement promus en NM1, les protégés de Cyrille Faucher et Stéphane Sadourny, co-présidents du HCCA, auront impressionné notamment sur l’aspect défensif et l’animation offensive. Les recrues de l’intersaison comme Adli, Lamps, Rodrigues-Fortes ont affiché également de belles sensations tactiques, techniques et physiques. Tout cela augure d’une belle aventure pour le Handball Club Cournon-d’Auvergne en National Masculin 1 à partir du samedi 19 septembre prochain, à Nîmes.

2ème match : Limoges 28-27 Chambéry

A 20 heures, le Gymnase Raymond Boisset Cournon d’Auvergne vibre au rythme d’une affichante alléchante aux couleurs d’un match de Lidl Starligue. L’opposition entre Limoges et Chambéry a tenu toutes ses promesses en termes d’intensité, de suspens et même d’émotions. 28-27, tel sera le score final en faveur de Limoges, ayant sanctionné cette belle confrontation entre deux clubs pros de la D1 masculine française. Les acteurs se sont régalés, illuminant le gymnase Boisset par leurs talents et leur savoir-faire professionnel.

Dans le strict respect des mesures barrières contre la pandémie de coronavirus, le public d’Auvergne et ses alentours s’est également régalé surtout avec l’organisation et les conditions qui ont été tout simplement fantastiques. Cette soirée de gala au gymnase Boisset sonne comme un sacré pari réussi par les responsables du Handball Club Cournon-d’Auvergne. Pour beaucoup de spectateurs, c’était une expérience exceptionnellement riche aussi bien sur le plan sportif qu’humain. Et pour les principaux acteurs, ces matchs tests auront permis aux staffs techniques de chaque formation d’accélérer les dernières mises à niveau avant le coup d’envoi officiel du championnat en France dans quelques jours. Préparez-vous, le handball est enfin de retour !

Grande soirée de handball


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
photo sportive

Quelle est l’importance d’une séance photo sportive avec un professionnel ?

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Sport boules, Street Workout, Volley-Ball

Au-delà de ses qualités intrinsèques, l’image d’un athlète ou d’une entité sportive est son plus grand atout car elle est un moyen de s’ouvrir de nouvelles opportunités. Qu’il soit encore amateur ou déjà professionnel, le sportif doit savoir vendre son image en utilisant tout son potentiel, son style, son charisme et montrer sa flexibilité. Par conséquent, réaliser des séances photos avec un photographe professionnel est essentiel pour tout club ou sportif.

Qu’est-ce que la photographie sportive ?

La photographie sportive est un genre de photographie qui consiste à la prise de vue des athlètes, généralement lors de compétitions, d’événements sportifs et d’autres rendez-vous qui font appel à leurs performances. Les photos sont généralement prises afin de capturer les moments d’action et de mettre en image l’événement sportif. En raison de la nature dynamique de l’univers sportif, le professionnel doit toujours être attentif et habile pour ne pas rater le moment où le bouton doit être enclenché.

Sur ce marché, il est possible de travailler avec des éditeurs, des journaux, des sites d’information et des magazines. Cependant, il existe un autre type de client : l’athlète lui-même. Beaucoup ne le savent pas, mais les athlètes, en particulier les amateurs ou les débutants, engagent souvent des photographes pour enregistrer leurs réalisations.

L’importance d’engager un photographe professionnel du sport

Croire qu’avec l’accroissement des smartphones et l’accessibilité des appareils photo numériques, il n’est pas nécessaire d’engager un photographe professionnel est une énorme erreur. La photographie est un domaine technique où les équipements, les connaissances pratiques et l’expérience sont très étroitement liés. Et dans chaque processus de développement d’un athlète ou d’un club, il est important de conserver ses caractéristiques, en évitant de chercher à être ce que l’on n’est pas. Voici donc quelques avantages de réaliser vos séances photos sportives avec un professionnel :

1-    L’expérience

Chaque domaine de la photographie a ses spécialités. Ainsi, alors qu’un professionnel qui travaille dans le domaine des mariages, cherche à attirer l’attention, un photographe sportif doit réussir à capturer le moment qui mettra en valeur l’évènement. Certes, il est conscient qu’il doit réussir à enregistrer un maximum d’éléments d’un événement sportif. Mais, c’est sa sensibilité et son expérience qui l’aideront à capturer les moments clefs que seuls des yeux avertis peuvent voir.

Les meilleures images de sport concernent bien plus que l’athlète en action. Les photos qui racontent des histoires et font ressortir les émotions du moment sont les plus percutantes et, par conséquent, les plus appréciées. L’explosion de la victoire, la tristesse d’un échec, la douleur d’un coup, la frustration face à un adversaire… Ce sont les hauts et les bas qui font tomber amoureux du sport. Et par conséquent, ce sont aussi ces moments les plus précieux que seul un professionnel expérimenté, sera capturé.

2-    La qualité des images et du service

Pour qu’une séance photo sportive soit pertinente, certains aspects techniques doivent être pris en compte : soigner la qualité des photos est primordial. C’est pourquoi, les photographes professionnels disposent de tout le matériel nécessaire pour pouvoir faire des photos de grande qualité, en plus de devoir savoir comment utiliser les différents angles, les lumières et traiter les images.

C’est le cas de l’agence Kinic qui, avec son studio moderne et l’utilisation de matériel performant, propose des séances de shooting photo aux clubs et aux sportifs. Ses connaissances du domaine sportif lui permettent d’anticiper les actions de l’athlète et d’effectuer le bon clic au bon moment. Qualité, rapidité et précision sont au cœur de chacune de ses prises.

3-    La responsabilité

Un photographe professionnel s’engage à livrer ce qui a été promis aux clubs et aux sportifs, dans les temps impartis. Lors de la prise de contact, il propose un contrat, dans lequel est spécifié ce qui sera livré, quand et comment.

L’agence Kinic s’inscrit dans cette logique avec son équipe de professionnels immédiatement disponibles pour enregistrer tous les types d’évènements sportifs auxquels peuvent participer clubs et athlètes.

 


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
athlète professionnel

Marketing sportif : pourquoi est-ce important pour l’athlète professionnel ?

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Volley-Ball

Le marketing sportif est une stratégie de positionnement de la marque utilisée par certaines entreprises, afin d’accroître l’identification avec leurs clients, qui passe par la participation et la contribution à l’expérience de fan. Depuis quelques décennies, de nombreuses marques lient leur image à celle d’athlètes, d’événements et d’équipes, ce qui donne d’excellents résultats, surtout si l’athlète affiche de belles performances professionnelles et arrive à avoir une vie personnelle qui n’entrera pas en conflit avec les valeurs de la marque. Malheureusement, très peu d’athlètes comprennent ce qu’est le marketing sportif et l’importance de se construire une image solide et sérieuse. 

Qu’est-ce que le marketing sportif ?

Le marketing sportif est la stratégie que certaines entreprises utilisent pour attirer l’attention des clients sur leur marque. En pratique, il s’agit essentiellement d’embaucher des athlètes ou des clubs pour participer à la promotion de l’entreprise à travers la publicité, une stratégie de marketing numérique, des événements d’entreprise. Il est de plus en plus courant de trouver des entreprises qui utilisent l’image d’athlètes reconnus et populaires auprès des fans, pour créer une relation avec leurs produits et services.

Pourquoi est-il si important pour un athlète ?

En plus d’aider à la promotion de l’image de l’athlète et d’augmenter sa popularité, le marketing sportif contribue également à améliorer les finances. En effet, les entreprises qui utilisent cette stratégie paient généralement des sommes importantes pour qu’image du sportif et celle de la marque ne fasse plus qu’un.

Cependant, il est nécessaire pour l’athlète de garder à l’esprit que les entreprises n’embauchent pas n’importe quel sportif professionnel pour participer à leurs campagnes publicitaires. Même les athlètes qui font des merveilles dans leur carrière, peuvent ne pas être invités à ce type d’action, si leur image est jugée problématique. Mais qu’est-ce qu’un problème d’image ?

Quels sont les principaux problèmes d’image rencontrés par les athlètes ?

Le terme problème d’image regroupe toutes les situations liées à la vie personnelle ou professionnelle de l’athlète, qui peuvent soulever des doutes quant à son intégrité et à sa régularité. A titre d’exemple, nous pouvons mentionner quelques cas célèbres :

  • Ronaldinho : le champion du monde brésilien était impliqué dans une affaire de sexe avec un groupe de travestis ;
  • Karim Benzema : l’attaquant du Real Madrid a été associé à une affaire de sextape en France ;
  • Cristiano Ronaldo et Neymar, les stars les plus sollicitées par les entreprises pour agir dans le marketing sportif, ont été accusées de viol ces dernières années. Quand au français Loïc Rémy, alors qu’il évoluait en Angleterre (QPR), il a été soupçonné d’être impliqué dans une affaire de viol collectif.

En outre, parmi les problèmes, les plus courants des athlètes concernant leur image, figurent d’autres situations liées :

  • A la fraude fiscale : Léo Messi, Angel Di Maria, Cristiano Ronaldo … La star portugaise a notamment été soupçonné, d’avoir dissimulé 150 millions d’euros dans des paradis fiscaux, par le biais de montages offshore passant par la Suisse et les Iles vierges britanniques.
  • Aux conflits familiaux : Adriano (Inter de Milan), Emmanuel Adebayor … Le togolais passé par Monaco, l’Arsenal ou encore le Real Madrid, a exposé sur la toile (notamment sur sa page Facebook) le calvaire qu’il a vécu avec ses propres géniteurs, à un moment donné de sa carrière de footballeur.
  • Au dopage : Diego Maradona en 1994, Fabien Barthez en 1995 ou encore Bernard Lama en 1997, pour ne citer qu’eux, ont été suspendus pour dopage.

Alors, pour éviter de se retrouver dans une situation qui porterait atteinte à son image, il est essentiel que l’athlète obtienne les conseils d’un bon professionnel. Il doit disposer d’un suivi de carrière et d’un encadrement de son image, afin qu’il puisse bénéficier des avantages d’un programme de marketing sportif.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
saison 2020-2021

Les tendances en marketing sportif pour la saison 2020-2021

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Volley-Ball

De façon générale, le Marketing sportif est l’ensemble des procédés marketing déployés dans le monde sportif pour promouvoir un sport, des sportifs ou la vente d’images de stars. Cette vente d’images passe par la signature de contrats publicitaires pour des magazines ou des firmes et à titre exceptionnel, la participation à des campagnes à but non lucratif.

Sondage pour un meilleur diagnostic des nouveaux besoins du marché sportif

La discipline sportive la plus prisée par l’industrie publicitaire à vocation sportive, est le Football. Cette discipline est la source de toutes les attractions et fait l’objet de bien des convoitises. Les tendances marketing les plus prolifiques et se rapportant au sport en général concernent :

  • La vente de maillots et d’équipements.
  • Le marché des paris avec de lourds investissements et des bénéfices inimaginables.

En ce qui concerne le monde des équipementiers, après les rudes rivalités entre Puma, Nike et Adidas, le relais a été pris par d’autres concurrents. Les autres marchés sportifs qui génèrent énormément de ressources sont les marchés de transferts de joueurs désignés sous le vocable Mercato. Ces marchés, en ce qui concerne les célébrités, portent sur des transactions à hauteur de centaines de millions d’euros. D’autres disciplines sportives animent également le Buzz sur le marché sportif. Tout comme on ne pourrait pas parler de célébrités dans le Football sans mentionner les noms de Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Sadio Mané, il est difficile d’ignorer le nom de Rafaël Nadal dans le cas de Rolland Garos. 

Comment optimiser le marketing sportif pour la saison 2020-2021 par le référencement SEO et une meilleure utilisation des canaux digitaux ?

D’une façon générale, au-delà de la concurrence qui règne sur les marchés des transferts de joueurs, l’éthique rentre de plus en plus en compte dans les transactions. Le marché sportif le plus encadré par des vecteurs d’approches SEO reste le marché des paris. Les taux de conversions sont records, surtout en ce qui concerne les matchs dont les enjeux sont particulièrement importants, car ils confrontent des équipes célèbres. La gestion des côtes avant, pendant et après les matchs, est très fastidieuse et ne saurait opérer sans la contribution des canaux digitaux. 

Le référencement, en ce qui concerne les magazines dédiés aux célébrités sportives, se fait en fonction de la côte de popularité de la star. Plus, elle a le vent en poupe, et plus elle suscite d’adhésions et d’admirations. Aux vues de la popularité de certains joueurs, les marques n’hésitent plus à associer leur nom aux joueurs. Mais pour cette nouvelle saison, les marques associeront non seulement leur nom à des joueurs, mais aussi à des compétitions. Le sport business prendra un nouvel essor avec le placement de capitaux par les investisseurs sur des clubs.

En ce qui concerne les équipementiers, quand une équipe nationale est sacrée championne du monde ou un club consacré champion, ses maillots se vendent tels de petits pains. Le prix des maillots flambe et aide l’équipementier original à réaliser un excellent chiffre d’affaires. Les différentes campagnes portant sur les célébrités sportives et animées sur la toile récoltent en un laps de temps des millions de clics. Certains moteurs de recherche en tirent le maximum de profits avec un taux de conversion exponentiel. Les différentes pages animées par ces mêmes stars sur les canaux digitaux bénéficient de la même attention.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
communiquer efficacement autour d'un événement

Comment communiquer efficacement autour d’un événement ?

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Volley-Ball

Pour qu’un événement réussisse à atteindre les objectifs escomptés, il doit toucher le plus de personnes possibles et provoquer interactions et partages. Mais pour que cela soit le cas, il faut parvenir à mettre en place une bonne stratégie de communication autour de cet événement. Maintenant, comment s’y prendre ? Nous vous indiquons ci-après quelques pratiques pour y arriver. 

Promouvoir l’événement

Promouvoir votre événement est la première chose à faire si vous voulez qu’il touche votre audience mais également toutes les personnes qu’il pourrait intéresser. Pour cela, vous pouvez employer les méthodes traditionnelles de communication comme le bouche-à-oreille, les prospectus et les publicités via les mass médias. Mais votre meilleur allié demeure le web. Commencez donc par vous appuyer sur les réseaux sociaux pour communiquer sur votre événement 3 à 4 semaines avant le jour J. 

LinkedIn est pertinent pour impacter un public de professionnels tandis que Facebook est plus favorable pour une démarche BtoC. Quant à Instagram, il vous sera très utile pour partager des photos et autres visuels et Twitter est indispensable pour tout type d’événement. D’autres moyens existent pour communiquer autour de votre événement comme créer une landing page. Toutefois, les supports de communication que vous choisirez, dépendront du type d’événement, du public sollicité et de votre budget. 

Inciter à participer à votre événement

Il ne s’agit pas seulement de parler de votre événement sur les réseaux sociaux, ou d’utiliser des prints pour que votre public cible ait envie d’y participer. Vous devez faire comprendre à votre cible, l’intérêt de cet évènement. Pour cela, sur tous vos supports de communication, veillez à ce que les informations relatives à votre événement répondent aux questions suivantes : Qui ? Quoi ? Quand ? Comment y participer ? Pourquoi y participer ? Combien ça coûte ? Vous pouvez aussi inclure sur ces supports, des photos relatives à l’événement, des vidéos de présentation et bien d’autres éléments. Pensez également à mettre des call-to-action sur vos supports numériques de communication afin d’inciter votre cible à s’inscrire. Vous pouvez aussi adopter une stratégie d’emailing pour inciter vos prospects et clients à participer à votre évènement. 

Adopter une stratégie de marketing d’influence

Si vous voulez faire découvrir votre événement au plus grand nombre, élaborer une stratégie de marketing d’influence est une étape à ne pas négliger. En effet, les personnes influentes vous seront très utiles pour bien vendre votre événement et susciter des inscriptions. Pour cela, vous n’avez qu’à identifier les internautes ou les blogueurs qui font partie des communautés très actives ou importantes sur le web. Contactez-les et demandez-leur s’ils seront en mesure de venir à votre événement ou d’en parler à leurs communautés. Cette étape doit être démarrée le plus tôt possible car la démarche est longue et complexe. Notons également que cette stratégie est surtout à mettre œuvre pour promouvoir des événements particulièrement importants. 

Faire du live pendant l’événement

La communication autour de votre événement ne s’arrête pas quelques secondes avant qu’il ne démarre. Elle continue pendant son déroulement et une fois terminé. Faites du live ! Ainsi, les personnes qui n’ont pas pu participer à votre évènement, sauront en temps réel ce qui se passe et cela vous permettra de toucher un plus grand nombre de personnes. Toutefois, il vous faudra une véritable organisation pour y arriver. Rassemblez tous les éléments qui vous seront nécessaire pour diffuser en direct sur les réseaux sociaux, tout ou partie de l’événement.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
marketing sportif

Quelle est l’utilité du marketing sportif ?

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Volley-Ball

Plusieurs stratégies peuvent être adoptées pour faire du marketing sportif. Toutes ont leur efficacité et peuvent être sélectionnées en fonction des intentions de la campagne et du type d’audience visé. Dans cet article, nous vous décrivons quelques options, dont certaines permettent d’obtenir des ressources, et d’autres, une plus grande visibilité du sport, des athlètes et des marques. 

La quête de sponsors

La recherche de sponsors est l’une des principales actions de promotion du marketing sportif. Des ressources existent pour mener à bien ces campagnes et certaines entreprises ou personnalités sont bien placées pour investir dans le secteur du sport. L’argent des sponsors sert à la fois pour effectuer des actions de communication mais aussi pour, obtenir toutes les ressources nécessaires, permettre aux équipes de se déplacer et acheter du matériel.

Les campagnes d’incitation sportive

Les clubs sportifs ou les entreprises peuvent également organiser des campagnes d’incitation à la pratique sportive comme stratégie marketing. Ils augmentent la visibilité d’un sport et encouragent les gens à adopter un mode de vie plus sain, en pratiquant une activité. Cette incitation a également un autre retour positif lorsque ceux qui l’encouragent travaillent avec des produits liés au sport. Dans ce cas, le public sera plus susceptible de consommer les articles de la marque, augmentant ainsi sa profitabilité.

Les actions sociales

Les actions sociales sont similaires aux campagnes d’incitation. Cependant, dans ce cas, l’objectif est d’offrir des opportunités aux personnes qui ont des difficultés à pratiquer un sport, ou à maintenir un contact avec l’environnement sportif. Il s’agit d’inclure un public spécifique dans le monde du sport, comme les enfants issus de certaines communautés, des familles à faible revenu, ou encore des personnes âgées. Par ce biais, la marque ou le club donnera une image positive de la société, grâce au travail accompli.

Et la licence ?

L’octroi de licences se produit lorsqu’une organisation sportive permet à sa marque d’être associée à un produit ou à un service en particulier. Le droit est accordé pour une durée limitée et la rémunération est fonction du pourcentage des ventes. Autrement dit, lorsque les règles de l’art sont respectées, les fabricants d’articles de sport peuvent produire des articles, tels que des drapeaux, des tasses, des t-shirts et bien d’autres objets. Ces articles deviendront de nouvelles sources de revenus.

De plus en plus de clubs octroient des licences aux marques de sport, car il s’agit d’un bon outil pour renforcer les relations entre les athlètes, et les supporters et partenaires. Bien conçue, cette stratégie a un impact sur les ventes et les revenus perçus, qui varient d’un marché à l’autre.

Les événements

La promotion d’événements est également une excellente forme de marketing sportif car elle attire l’attention d’un public très large, surtout lorsqu’il s’agit de toucher spécifiquement une cible. De cette façon, il y aura une large diffusion du nom du club ou de l’entreprise, ou de celui d’un athlète en particulier, son nom étant alors lié à l’évènement. En plus de la communication à effectuer, il y a aussi la contribution des personnes elles-mêmes, qui partagent avec leurs amis et connaissances, élargissant encore la portée de la campagne.

Quid des influenceurs numériques ?

Les influenceurs du numérique sont des porte-paroles efficaces pour communiquer avec le public. Ils sont des acteurs importants, pour renforcer et consolider les actions marketing. Cependant, il est essentiel d’analyser si le public d’un influenceur en particulier, s’identifie avec une marque de sport spécifique. La personnalité, en plus de faire venir ses abonnés, donne également une partie de son autorité à l’entreprise. Ce prêt d’audience est très positif, étant donné que le contenu produit peut devenir viral plus facilement, résultant en une plus grande identification et engagement du public.

L’investissement publicitaire

Toute stratégie marketing doit être réalisée avec un certain niveau d’investissement publicitaire, et le marketing sportif n’échappe à cette règle. Il sera nécessaire de louer des espaces publicitaires pour augmenter la visibilité de ce que vous souhaitez présenter aux gens.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’il existe plusieurs façons de faire de la publicité. Il est essentiel d’analyser laquelle a le plus d’impact en fonction des résultats que l’on souhaite atteindre. Aussi, il faut penser à l’audience qui s’intéresse à ce qui est annoncé, pour définir quel est le meilleur type d’annonce qui aura un réel impact.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
Communication sportive

Communication sportive : comment attirer des partenaires ?

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Volley-Ball

S’il y a bien une chose qui est capable de rassembler les gens de tous les pays, c’est le sport. Les grands événements sportifs, comme la Coupe du Monde de la FIFA et les Jeux Olympiques, sont là pour le prouver. C’est en menant une réflexion autour de cette passion que le secteur a vu le Marketing Sportif comme une opportunité d’innover. Grâce à cela, il est possible d’améliorer la relation avec différents publics, en plus, bien sûr, d’augmenter les bénéfices générés par la promotion de ces événements. Comme d’autres secteurs du marketing, le sport utilise des tendances dynamiques qui aident à orienter les décisions et à développer des campagnes de plus en plus efficaces. Voici les principales tendances à même d’aider à attirer les partenaires.

La promotion auprès des athlètes

Le nombre d’amateurs de sport a considérablement augmenté ces dernières années. Et c’est un fait qui ne peut être ignoré par l’univers publicitaire. Par conséquent, l’inclusion des femmes dans les actions de marketing sportif est inévitable. C’est d’ailleurs l’une des principales tendances du moment. Actuellement, nous rencontrons de plus en plus d’athlètes féminines, ambassadrices de grandes marques. Cela a commencé avec des stars du tennis comme Maria Sharapova et Serena Williams, et aujourd’hui, de nouveaux domaines sont concernés à leur tour comme le football.

L’autre exemple intéressant d’opération marketing est la campagne Nike, devenue virale sur les réseaux sociaux. Elle met en évidence les défis auxquels les femmes musulmanes sont confrontées lorsqu’elles deviennent des athlètes. Tout cela a été fait pour faire connaître sa gamme de produits en 2018, le Hijab Pro, relatif au foulard ou au voile porté par les femmes islamiques.

Le renforcement des programmes partenaires-supporters

Après avoir traversé une période de stagnation, qui a eu un impact négatif sur les caisses des clubs, les programmes partenaires-fans se sont renforcés et constituent aujourd’hui l’une des principales tendances du Marketing Sportif. Désormais, l’objectif de ces programmes est de développer davantage de relations avec les partenaires, dans le but d’engager et de fidéliser les fans. À cette fin, encore plus de commodités sont offertes, en plus d’avantages exclusifs pour les contribuables.

Association avec des causes sociales

Le sport est quelque chose qui dépasse les limites des terrains, des piscines, des arénas et d’autres lieux où il est pratiqué. En ce sens, l’importance des athlètes et des entités dans l’environnement sportif devient de plus en plus flagrante. Ceci va bien au-delà des résultats qu’ils obtiennent dans leurs activités sportives. Il est possible d’affirmer que ces athlètes sont généralement des exemples pour une partie de la société et contribuent à former le caractère des enfants qui en sont fans. C’est précisément là qu’intervient l’une des principales tendances du marketing sportif de ces dernières années, l’association avec des causes sociales.

Dans plusieurs disciplines comme le football, on peut évoquer les campagnes menées par certaines équipes ou certains athlètes avec des instances à caractère social comme l’UNICEF, pour soutenir les couches de population les plus démunies. Mieux, plusieurs acteurs sportifs ont eux-mêmes participé à la mise en place de fondations engagées dans le social. C’est un excellent moyen d’attirer des partenaires !

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle est définitivement un outil révolutionnaire pour l’industrie de la publicité. En effet, au lieu d’interrompre les gens avec une pluie d’annonces, les spécialistes du marketing sont en mesure d’offrir des expériences interactives qui suscitent l’attention et l’intérêt des consommateurs. Lorsqu’elle est utilisée dans le marketing sportif, la réalité virtuelle suscite l’émotion et offre des expériences qui, en plus d’être rentables, sont marquantes.

Lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, par exemple, Coca-Cola a fait la promotion d’une action dans laquelle les participants entraient dans une réplique du vestiaire du stade Maracaña, avant d’être transportés sur le terrain par le biais de la réalité virtuelle. Ils ont ainsi pu participer à un jeu sans même avoir à se lever de leurs sièges. En 2016, la NBA (célèbre ligue de basket-ball nord-américaine) a commencé à diffuser des jeux en réalité virtuelle. Ceci a incité d’autres ligues à faire de même, faisant ainsi de la réalité virtuelle l’une des principales tendances du marketing sportif.

Les réseaux sociaux

Que les réseaux sociaux soient l’un des grands alliés du Digital Marketing, cela ne fait aucun doute. Cependant, retenons qu’ils sont également d’excellents outils au service du marketing sportif. Les clubs à travers le monde investissent de plus en plus dans les opportunités offertes par les réseaux sociaux, afin de pénétrer ce marché publicitaire. En effet, ils commencent à vendre des espaces dans leurs publications et des émissions en direct et génèrent ainsi plus de revenus, de contenus, d’engagements et augmentent l’interaction avec les fans.

A titre d’exemple, Cristiano Ronaldo avec ses 200 millions d’abonnés sur Instagram obtient le deuxième revenu le plus élevé de tous les revenus générés par Instagram, avec 23,3 millions de dollars selon Forbes. En 2018, le FC Barcelone a également réalisé un record de 1,3 milliards d’interactions sur les réseaux sociaux.

 


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
sport amateur

Crise sanitaire, quelles conséquences pour le sport amateur?

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Street Workout, Volley-Ball

La crise sanitaire, sociale et économique que nous vivons a un impact négatif sur la société en général, et le sport amateur, qui a son propre modèle et sa propre inertie, n’échappe pas à cette catastrophe.

C’est même tout le contraire, le sport amateur est en première ligne, par la nature même de son système associatif, il est plus vulnérable. En effet, depuis mi-mars maintenant, plus aucune activité, plus aucun moyen de financement, alors même qu’il faut déjà penser à l’avenir, plus qu’incertain.

L’étude sur “l’impact de la crise sanitaire sur le sport amateur”

Pour comprendre les dégâts de cette crise du COVID-19, sans précédent, sur le secteur du sport amateur, et comment il va pouvoir se relever, il faut analyser la situation à l’instant T. C’est dans ce cadre qu’une étude a été menée sur “l’impact de la crise sanitaire sur le sport amateur” par GRINTA by La Centrale du Sport avec Sport et Citoyenneté. Au total, plus de 3110 clubs sportifs amateurs ont répondu au questionnaire, dont 95% affiliés à une fédération.

La Centrale du Sport est un site de e-commerce en ligne d’équipements sportifs pour le sport amateur, alors que Sport et Citoyenneté est un Think Tank (groupe de réflexion) créé en 2007 à Bruxelles. Ensemble, ils ont créé le site agirpourlesportamateur.fr, où l’on peut retrouver les résultats de cette étude ainsi que les conclusions.

Concrètement, cette étude plutôt complète, réalisée auprès des clubs eux-même montre à quel point le modèle du sport amateur est fragile, mais présente aussi de nombreux atouts. Au total, 40 disciplines sont représentées, 56% des structures n’ont pas de salarié(e)s et 30,90% ont un budget inférieur à 10 000€.

Le budget des clubs amateurs

Pour comprendre le “manque à gagner” pour les clubs amateurs suite à la crise, il faut d’abord analyser quelles sont les ressources. Il convient dans un premier temps de mesurer l’impact, et de marquer les points les plus sensibles dans le budget des clubs amateurs.

Sans surprise, les cotisations sont le premier poste de revenu avec 36,8% du budget global. Fort heureusement, c’est une ligne qui n’est pas particulièrement impactée par la crise (les licences sont déjà payées) et ne le sera pas plus à l’avenir. De par son statut associatif si particulier, il est peu probable que les membres qui “appartiennent” et “s’impliquent” dans le club demandent un remboursement de la licence (contrairement aux salles de sport privées avec les abonnements par exemple). Au pire des cas, il sera fait un avoir sur la prochaine licence.

Quid des subventions publiques ?

Viennent ensuite les subventions publiques, généralement par la municipalité, le département, la communauté de communes et parfois de la région. Avec 17,6% du budget, et malgré la forte pression sur les collectivités, il y a peu de chances que cette entrée d’argent soit réduite. On se dirige plutôt vers un maintien des sommes versées afin de soutenir le tissu associatif si important pour une ville, un territoire.

Quid des financements privés ?

On arrive aux points les plus critiques, les apports privés (sponsoring et dons) et les animations/événements. Même s’il ne représente “que” 16% du budget des clubs (9,6% pour le sponsoring et 6,4% pour les dons/mécénats en moyenne), c’est un poste de revenu important car il permet d’améliorer le quotidien du sport amateur, c’est une source de revenu net. C’est d’autant plus préoccupant que 50% des sommes provient de partenaires ou mécènes fortement impactés par la crise comme les artisans, les commerçants locaux, les bars et les restaurants. Un manque à gagner qui se fera ressentir très fortement lors de la prochaine saison sportive.

Une perte sur les événements des structures

Une activité en revanche a déjà des répercutions sur les budgets des clubs sportifs amateurs, ce sont les annulations des animations et autres événements. On parle ici des tournois, des stages, des tombolas, des lotos, concours, repas, soirées…etc. Il représentent 15.2% sur les revenus, et ont généralement lieu en fin de saison, c’est une perte sèche et immédiate pour les clubs.

Les “autres” sources de revenus comme la boutique, la buvette lors des matchs à domicile par exemple, là aussi qui ne pourront pas être rattrapé, globalisent 14,4% des revenus des clubs sportifs en moyenne.

Si on fait le calcul, ce n’est pas moins de 45,6% du budget global des clubs qui est directement impacté par la crise sanitaire et économique que nous vivons ! Alors bien évidemment, cela est une moyenne, et tous les clubs sportifs amateurs de France ne vont pas perdre d’un coup près de 50% de leur budget…

Des partenaires fidèles et probablement moins exposés vont continuer de soutenir les associations sportives du coin (avec une baisse estimée à 25% tout de même), certaines municipalités feront un effort supplémentaire en augmentant légèrement les subventions de fonctionnement, les cotisations pourront être augmentées (même si 65% des clubs interrogés ne l’envisagent pas).

Une chose est sûr, le sport amateur va devoir se serrer la ceinture dans les mois, voir les années, à venir. Mais des solutions existent, l’occasion également de se réinventer, d’être imaginatif, et de créer de nouvelles sources de revenus à court ou moyen terme. Cela passera également par une professionnalisation dans le mode de fonctionnement, une nouvelle organisation, des associations sportives, même les plus modestes.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
fans de sport

Quels comportements pour les fans de sport à l’heure du covid-19 ?

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Street Workout, Volley-Ball

Depuis le 11 mai, date de la fin du déconfinement en France, les personnes sont à nouveau autorisées à sortir de chez elle et la vie reprend progressivement son cours normal. Cependant, ne pouvant négliger la présence toujours réelle du virus sur notre territoire, nous devons donc étudier son impact sur le secteur sportif. C’est la raison pour laquelle une étude a été réalisée afin de définir les comportements des amoureux du sport durant cette période de crise sanitaire. Voici les résultats de l’étude. 

Les explications relatives à l’étude

Portant le nom de Fanstriker, cette étude est destinée à examiner l’impact au niveau des comportements, du covid-19 chez les fans de sport à la reprise des évènements sportifs. Cette étude a été faite en ligne auprès de la communauté Fanstriker, pendant la période allant du 24 Avril au 8 mai 2020. 614 personnes y ont participé. Suite aux réponses de ces dernières, un profil type de fans de sport a été défini. Il s’agit majoritairement de personnes de sexe masculin vivant en région Île-de-France et âgées de 18 à 25 ans. Ces fans de sport ont la particularité d’assister au moins une fois par mois à un événement sportif ou de se rendre dans un stade. 

Des fans impatients d’assister aux événements sportifs malgré le covid-19

Si tout portait à croire que le covid-19 freinerait les fans de sport dans leur désir d’assister à nouveau à des événements sportifs, en particulier dans des stades, le taux de plus 82% semble prouver le contraire. Pour autant, ceux-ci mettent en avant comme condition, le respect des mesures sanitaires. Ce qui est étonnant, c’est que plus de 72% de ces fans, ont même avoué être impatients. Et plus surprenant encore, 70% ont avoué qu’ils seraient prêts à assister à des manifestations sportives, en dehors de la région Île-de-France, et 58%, à l’étranger. 

Qu’en est-il des fans de sport plus âgés et des fans de sexe féminin ?

Alors certes, il est vrai que nous avons dit un peu plus haut que notre profil type de fans de sport était des hommes. Mais en vérité, ce n’est que 75% des participants à cette étude qui le sont, le restant étant des femmes. Pour ces dernières, la motivation est beaucoup plus réduite. Lorsque les conditions sanitaires le permettent, 68% des femmes sont prêtes à assister à une manifestation sportive et 65% disent être impatientes d’assister à un évènement dans un stade. Le genre impacterait-il donc le comportement des fans de sport à l’heure du covid-19 ? Cela est fort probable. 

Par ailleurs, d’autres données font ressortir que l’âge jouerait également dans le comportement des fans de sport à l’heure du covid-19. En effet, 84% des participants à l’étude, âgés de 18 à 35 ans, ont révélé être impatients d’assister de nouveau à des événements sportifs, alors qu’ils ne sont plus que 69% à partir de 36 ans. 

Quelles mesures sanitaires exigent les fans de sport après le déconfinement ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les fans sont prêts et motivés à retourner dans les stades mais seulement si les conditions sanitaires le permettent. Certaines mesures en particulier ressortent et notamment : 

  • La disponibilité de gel hydroalcoolique dans les stades : 71,7% des fans exigent que du gel hydroalcoolique soit à leur disposition dans toutes les enceintes sportives. 
  • Espacer le flux d’entrée des spectateurs en ouvrant plus tôt les portes des enceintes sportives : 69,5% des spectateurs exigent le respect de cette mesure sanitaire et ce, pour deux raisons. La première est que les spectateurs considèrent que l’attroupement de personnes devant des enceintes, est une situation peu rassurante, car n’importe quel individu peut être contaminé dans le lot.  La seconde raison est la complexité du respect de la distanciation sociale hors des enceintes. En ouvrant les portes plus tôt, il serait plus facile de faire respecter cette mesure. 
  • Le port de masques de protection : A hauteur de 64,5%, les spectateurs attendent que les organisateurs mettent en place le respect de cette mesure. Vu le taux fort d’exigence, de nombreux clubs ont décidé de proposer à leurs fans des masques à leur effigie. La bonne nouvelle pour ces clubs, c’est que 46,3% des participants à l’étude sont d’accord pour les acheter.

    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more
stratégie de communication

Comment intégrer les médias dans sa stratégie de communication ?

Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Run, Sport boules, Street Workout, Volley-Ball

Aujourd’hui, il est difficile de concevoir une stratégie de communication pertinente pour une structure sportive sans tenir compte des aspects en ligne et hors ligne des médias car les deux forment désormais un univers unique et indissociable, où n’importe quel canal peut être décisif pour toucher le consommateur au plus près. Cependant, pour avoir un impact, la communication doit être non seulement pertinente dans le choix du support, mais aussi arriver au moment le plus opportun. Dans ce cas, comment intégrer les médias dans sa stratégie de communication sportive ?

Quelle est l’importance de l’intégration des médias digitaux et traditionnels ?

Intégrer des canaux en ligne et hors ligne est une action de plus en plus complexe pour les associations sportives, notamment lorsqu’elles en sont encore au niveau amateur. Car, chacun de ces deux univers comporte de multiples possibilités, divers outils de communication et moyens d’entrer en contact. En ne considérant que l’environnement en ligne, nous mentionnerons entre autres, les moteurs de recherche, les médias programmatiques, les réseaux sociaux, le marketing par e-mail, les bannières, le contenu dans plusieurs formats.

Mais la consommation simultanée de médias en ligne et hors ligne, ainsi que la prédominance des appareils mobiles dans l’accès aux univers numériques, rendent impérative une plus grande interaction entre eux. En seulement quelques clics sur leurs téléphones portables, les consommateurs peuvent aujourd’hui acheter le produit ou le service qu’ils voient à la télévision ou dont ils ont entendu parler à la radio.

Une technologie très efficace dans le cadre de cette intégration est le marketing instantané. Il vise à surmonter plusieurs défis rencontrés aujourd’hui dans cette pluralité des médias. En effet, le Moment Marketing permet la synchronisation des actions de communication en ligne avec des opérations médiatiques hors ligne.  Une plate-forme de Moment Marketing surveille en permanence le contenu et les sujets couverts par les médias hors ligne, en particulier la télévision et la radio et les utilise de sorte à ce que les consommateurs reçoivent les messages sur leurs différents écrans, au moment où ils sont le plus susceptible d’interagir.

Comment profiter de vrais moments dans les campagnes en ligne ?  

Les messages synchronisés avec un contenu hors ligne et déclenchés par une plateforme de « Moment Marketing », peuvent prendre différentes formes et profiter des avantages et de l’efficacité des outils de communication en ligne. C’est le cas notamment de l’achat programmatique de médias ou de la publication sur les réseaux sociaux, qui permettent de combiner agilité technologique et segmentation poussée, dans la transmission des messages liés aux moments réellement vécus par les consommateurs. 

Vous pouvez également travailler vos campagnes en utilisant des canaux comme Google AdWords, YouTube, Google Shopping, et il est même possible d’adapter les offres en termes de recherche aux besoins spécifiques de chaque instant. 

Cette synchronisation entre les contenus en ligne et hors ligne se déroule en temps réel, en tenant compte du comportement des consommateurs par rapport à ce qu’ils voient, entendent ou commentent à chaque instant. De même, bien qu’elle soit le résultat d’une planification en amont, cette synchronisation des contenus apparait comme naturelle et spontanée pour le consommateur. C’est ainsi que le consommateur pense probablement que le message reçu sur son appareil a été créé spécifiquement pour lui à un moment précis.

Quid de la planification ?

Même en utilisant les ressources technologiques du Moment Marketing, le processus d’intégration des médias en ligne et hors ligne ne dispense évidemment pas d’une planification au préalable. Cette planification se basera sur la connaissance des actions du public et sur les objectifs visés. Aujourd’hui, il existe plusieurs outils avec lesquels il est possible de générer des informations qui pourront être utilisées pour planifier, en dehors des grandes enquêtes traditionnelles et personnalisées. C’est le cas de Google Analytics, qui fournit des informations plus générales sur le profil démographique des utilisateurs de médias.

Mais, la planification doit également tenir compte du futur d’une action : vendre ? ou renforcer la marque ? ou encore obtenir plus d’informations sur tel ou tel autre plan ? La définition de cet objectif influence le message lui-même, qui doit s’aligner sur le langage et les attentes du public cible. Enfin, les résultats des actions doivent être évalués en permanence et corrigés en utilisant les informations obtenues dans l’analyse, pour de futures campagnes. Les outils de Moment Marketing génèrent plusieurs données qui seront utiles pour cette analyse, exprimées de diverses manières, telles que les taux de clics, les visites, les indices de visibilité, l’exhaustivité de la vidéo et même le coût par achat en ligne.


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Read more