Grandes équipes = grands sponsors ?

Gestion de club, Sponsoring, Sport Business
sponsoring et contrat de sponsoring

Que ce soit dans le monde du football, du basket-ball, du cyclisme ou d’autres disciplines, le sponsoring occupe une place importante. Pour cause, les marques qui soutiennent des équipes sportives via le sponsoring aident celles-ci à évoluer. 

Les sponsors pour soutenir les équipes sportives 

Pour qu’ils puissent se développer, les clubs sportifs ont besoin de sponsoring pour couvrir leurs besoins tant matériels que financiers. En effet, faire vivre une équipe sportive nécessite un certain investissement que les ressources publiques n’arrivent toujours pas à couvrir. C’est la raison pour laquelle, le sponsoring permet à un club de réaliser ses projets et d’acquérir une bonne réputation. Le sponsoring l’aide aussi à disposer d’autres avantages non négligeables en matière de communication ou de logistique. La marque ou l’entreprise sponsor accroît de son côté sa notoriété auprès de son public cible. Il peaufine aussi sa stratégie marketing et augmente en parallèle sa responsabilité sociale. Les deux entités ont ainsi tout à y gagner. 

Les sponsors pour supporter les champions nationaux 

Tel est ainsi le cas dans le cyclisme ou dans des sports individuels comme la boxe, l’équitation, l’haltérophilie, la natation ou autre, le sponsoring y va de son rôle à jouer. Plus les joueurs sont soutenus par le sponsoring, plus ils ont de chances de devenir des champions nationaux ou internationaux. C’est notamment le cas en France où quasiment toutes les disciplines sont bien placées internationalement parlant. L’équipe de France de football est un exemple, avec 12 partenaires officiels et des milliers de marques. Parmi eux, on citera le Crédit Agricole, Coca-Cola, Carrefour, KFC, Nike, etc. En cyclisme, c’est AG2R qui a participé au succès de l’équipe nationale française au niveau international. 

Pour améliorer les jeux 

Ce n’est pas tout. Le sponsoring pourrait aussi faire évoluer les jeux des joueurs comme c’était le cas avec les maillots de la NBA en 2017. Cette année-là, ceux-ci ont en effet porté pour la première fois des logos publicitaires. 

Le sponsoring a participé à l’essor du football féminin britannique, la discipline ayant suscité de plus en plus d’engouement de la part du public. Les marques s’y sont donc intéressées tant et si bien qu’en 2016, le SSE britannique a acquis les droits de parrainage de la FA Women’s Premier League pour les 4 saisons successives. 

En 2019, les dépenses en sponsoring dans le sport professionnel hors activation, étaient de 46,1 milliards de dollars dans le monde. 

Des exemples de contrats de sponsoring dans le football

Pour avoir une idée bien précise, voici quelques exemples des plus gros contrats de sponsoring dans le football. 

  • Le contrat de sponsoring qui lie Real Madrid et Fly Emirates se chiffre à 70 millions d’euros par saison.
  • Entre Manchester United et Chevrolet, il est de 61 millions d’euros par saison. 
  • Le contrat de sponsoring de Paris Saint-Germain et All est en outre d’un montant de 60 millions d’euros par saison. 
  • Manchester City et Etihad ont également conclu un contrat de sponsoring de 48 millions d’euros. 
  • Entre Chelsea et Three, ce montant est de 47 millions d’euros par saison. 

Aussi, on peut affirmer que l’équation grandes équipes = grands sponsors est juste. 


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

CEO à | 0778265083 | [email protected] | Site Web | Plus de publications

Allan Kinic est le fondateur de l'agence Kinic. Expert en communication et marketing sportif, il anime régulièrement des formations et des conférences sur le sujet. Il accompagne les clubs, ligues et fédérations depuis de nombreuses années.

Poster un commentaire