La recherche de partenariat, une étape indispensable pour les clubs sportifs

Basket, Boxe, E-sport, Foot, Futsal, Handball, Hockey, Sport boules, Volley-Ball
recherche de partenariat

L’équilibre budgétaire des clubs sportifs est parfois fragile. Les charges augmentent régulièrement alors que les recettes ont tendance à baisser. Pour pouvoir continuer à se développer, les associations sportives n’ont d’autres choix que de rechercher des partenaires privés ou mécènes. Une tâche pas toujours abordée de la meilleure des façons. Allan Kinic, CEO de l’agence Kinic, l’explique dans une interview pour le site Sportail.

La recherche de partenariat, un enjeu pour les associations

Pour continuer de proposer des activités physiques de qualité, avec des éducateurs diplômés, ainsi qu’un niveau sportif intéressant, les clubs n’ont pas d’autres choix que de diversifier les ressources financières.

Les subventions des collectivités (mairie, intercommunalité, département, région) ont tendance à diminuer ou au mieux stagner. Dans le même temps les frais, salaires, participations aux compétitions, déplacements augmentent à chaque début de saison.

Mais chercher, et surtout trouver, des sponsors n’est pas forcément une chose aisée. Il n’est pas rare de voir certaines associations abandonner complètement par manque de temps ou de compétence.

Pourtant un club ne doit pas négliger sa recherche de partenaires, même si ces derniers ne représentent qu’une toute petite part du budget global.

C’est aussi l’image du club qui en dépend, notamment vis à vis des partenaires publiques.

La commission partenariat

Pour bien démarrer la recherche de partenaires, il est important de créer au sein de l’association, un groupe dédié à cette tâche.

La création d’une commission « partenariat » est complètement adaptée.

Il ne faut pas qu’une seule et unique personne, au risque de la décourager, mais bien un groupe de plusieurs personnes par exemple le président, le trésorier et d’autres membres motivés.

L’audit interne du club

En suite, il y a un travail d’auto-critique à faire, afin d’analyser les forces et les faiblesses du club.

Le but est de pouvoir mettre en avant ce qui fait la force de l’association (nombre de licenciés, formation, unique en son genre…etc).

Il faut également créer des offres de visibilité/ou relations publiques adaptées au niveau général du club, à la concurrence, au tissu économique.

Les offres commerciales peuvent très bien s’affiner au fur et à mesure.

Il faut que le groupe/commission partenariat soit organisé, il faut par exemple tenir et mettre à jour un tableur excel avec la liste des partenaires, les coordonnées, les réponses (positives ou négatives) mais surtout qui et quand a « visité » le partenaire afin de ne pas le solliciter inutilement.

L’autre grand intérêt de ce type d’organisation est d’avoir une vision globale des partenariats en cours ou à venir, et suivre également le paiement et la facturation.

Nous vous conseillons également de ne pas vous rendre seule aux rendez-vous.

La plaquette commerciale ou le dossier de partenariat

N’oubliez pas non plus de créer une plaquette commerciale, ou dossier de partenariat, avec la présentation de votre club, quelques chiffres importants, et vos offres.

Quand un partenaire a signé, c’est loin d’être fini, un suivie personnalisé de la prestation, garder le contact vous facilitera grandement la tâche la saison suivante.

N’hésitez pas à inviter vos partenaires aux événements, à connaitre les offres promotionnelles que vous pourriez proposer à vos adhérents et bien plus encore.

Attention à ne pas confondre partenariat (publicité) et mécénat, qui ouvre le droit à une déduction fiscale (60%).

Si vous souhaitez aller plus loin dans la recherche de partenariat, l’Agence Kinic propose un ebook en ligne mais également des formations sur site pour les structures.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

 

Poster un commentaire