Quelles sont les nouvelles tendances dans les pratiques sportives ?

Covid-19
pratiques sportives

La crise sanitaire mondiale de la Covid 19 a apporté son lot changements dans nos modes de vie, des bouleversements conséquents qui ont affecté globalement tous les secteurs d’activités. Le défi majeur auquel le monde a dû faire face est certainement l’adaptation à ces temps de crise. Le monde sportif n’est pas en reste par rapport aux effets dévastateurs de cette crise sanitaire. Les mesures restrictives adoptées pour contrer les effets de la pandémie ont largement impacté le domaine du sport. Une réadaptation des pratiques et des habitudes sportives a été constatée chez les particuliers comme les professionnels. De nouvelles tendances dans les pratiques sportives sont apparues à travers un constat global ; des pratiques qui tendent à définir le devenir des activités liées au sport dans notre quotidien. Dès lors, il est nécessaire d’analyser le contexte actuel afin de pouvoir dégager les nouvelles tendances de la pratique sportive. 

Le confinement et les pratiques sportives 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le confinement n’aura pas signifié l’arrêt total des activités sportives. Certes, les mesures sanitaires en vigueur et les gestes barrières ont eu raison des grands événements comme les rencontres sportives nationales ou internationales, mais force est de constater une augmentation des pratiques sportives en intérieur. En effet, le confinement a contribué à des changements dans la manière de faire du sport. Parmi ces transformations, le sport virtuel par le biais d’appareils ou de machines à domicile est en hausse. Une tendance qui s’explique bien évidemment par les périodes de confinement. En étant confiné, est apparu cette contrainte de rester chez soi, pour pratiquer une activité sportive. Selon une étude récente menée par l’Union Sport et Cycle : « En France, 36% des sportifs ont pratiqué une activité sportive à domicile en 2020, soit 13 points de plus que l’année précédente. »

Les pratiques sportives : ce qui change 

À travers cette pandémie, un constat contrasté a été dressé. D’après les statistiques, les Français pratiquent le sport autant qu’avant la crise de la Covid 19. En raison du confinement, une impression d’une plus large diffusion des pratiques sportives a été constatée parce qu’elles sont devenues plus visibles. En effet, le couvre feu et les mesures sanitaires ont contraint les sportifs à se rendre au même moment dans les rares endroits où il était possible pour eux de pratiquer, comme le cas des joggers par exemple. Ainsi, parmi ceux qui s’adonnent à des activités sportives, il a pu être observé qu’une poignée préférait s’exercer en extérieur pendant le confinement. À contrario, une autre tendance s’est également dégagée auprès des pratiques sportives durant la crise. Il s’agit des activités physiques individuelles telles que le fitness ou encore la musculation en ligne. Il est important de souligner qu’avant la Covid, ce type de pratique était beaucoup moins répandu. Ce phénomène de dématérialisation des pratiques collectifs a été largement intégré au répertoire des français. En somme, ces changements s’apparentent plus à une évolution dans la manière de faire du sport qu’à de simples contraintes sanitaires.


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

CEO à | 0778265083 | [email protected] | Site Web | Plus de publications

Allan Kinic est le fondateur de l'agence Kinic. Expert en communication et marketing sportif, il anime régulièrement des formations et des conférences sur le sujet. Il accompagne les clubs, ligues et fédérations depuis de nombreuses années.

Poster un commentaire