Nouveaux logos pour la ligue 1 et la ligue 2 : quelle communication marketing pour quels résultats ?

Foot
Nouveaux logos pour la ligue 1 et la ligue 2

Le Football depuis plusieurs décennies apparait comme un vecteur de communication et de marketing pour nombre de firmes à l’international. Ce sport rassembleur, est également une opportunité d’affaire où chacun y trouve son compte. La Ligue 1 et la Ligue 2 n’ont pas dérogé à la règle et ont mobilisé de nouveaux partenaires pour des actions de plus grandes envergures, ce qui implique de nouveaux logos. Qu’il s’agisse des marques qui sponsorisent une équipe ou d’un championnat ou les joueurs sont les ambassadeurs virtuels, la plus-value est énorme. Uber Eats et BKT en tant que partenaires titres prennent le lead de relever le défi avec le concours de la LFP.

La communication, en tant qu’outil de révélation des championnats de Ligue 1 et Ligue 2

Les partenaires titres souvent désignés sous le générique « sponsors » ont beau investir de lourds capitaux dans les championnats qu’ils soutiennent, le retour qu’ils auront ne sera pas forcément à la hauteur de leurs sacrifices sans une bonne communication. La communication part de la marquette incluant le logo à sa réalisation. L’impact du graphisme doit sublimer le public et rencontrer une réelle adhésion. 

La communication est également de la responsabilité de la presse sportive qui doit aider à faire connaitre davantage les ligues au-delà des frontières françaises. Tout partira des conférences de presses accordées aux staffs dirigeants des clubs, des interviews d’avant et d’après matchs. Notons que ces interviews sont traditionnellement accordées aux joueurs et au public. Mais en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement dans le monde, même pour certains championnats qui ont repris, le public n’est plus admis dans les stades ce qui limite la démarche.

La communication est également soigneusement entretenue par l’apposition des logos et des attributs des partenaires titres sur les maillots et shorts des joueurs.

D’une façon classique, la communication reste certes une responsabilité des organes de presse, mais elle est avant tout le devoir de l’exécutif de la Ligue de Football Professionnel (LFP). C’est en effet cette instance qui doit donner les orientations nécessaires, en témoignent les déclarations de Didier Quillot, le chef de l’exécutif de la LFP. Des communications d’envergure doivent être faites sur le site de la LFP, les réseaux sociaux et les médias.

Certes, la ligue 1 a déjà une renommée internationale avec les exploits de certains clubs tels que le PSG, l’Olympique Lyonnais, l’Olympique de Marseille qui la révèlent au niveau de la Ligue des Champions. Mais beaucoup restent à faire notamment en ce qui concerne les stades, les budgets des clubs et les stages de formation. Et c’est sur ces volets que les partenariats avec Uber Eats et BKT doivent se démarquer. Ces sponsors doivent véritablement contribuer aux actions au niveau de ces deux ligues tout en communiquant autour de leurs initiatives sur les réseaux sociaux. C’est ainsi qu’ils se feront davantage connaitre. 

Quelles peuvent être les retombées marketing d’une bonne communication pour Uber Eats et BKT et les clubs français ?

Les avantages pour Uber Eats et BKT

La plus-value pour ces deux partenaires est appréciable sur les points suivants :

  • Une notoriété bien plus importante à travers leurs attributs dématérialisés Uber Eats au niveau des stades, sur les maillots, les revues-foot et autres ;
  • Les retenues sur les ventes de maillots et les commissions sur les entrées au stade (à ce niveau, la pandémie du coronavirus est un véritable handicap) ;
  • La possibilité pour ces partenaires titres d’intervenir sur le marché boursier eu égard à leur forte notoriété.

Les avantages pour la LFP et les clubs

Avec une politique de communication relativement structurée et les actions qui suivent, la saison 2020-2021 promet d’être une réussite et à l’issue, les plus-values s’apprécieront au niveau de :

  • La santé financière des clubs ;
  • La découverte et la mise en avant des talents au niveau des clubs ;
  • Un Mercato réussi à la prochaine saison ;
  • L’identification de certains joueurs émergeant en équipe nationale ;
  • Une saison réussie pour les ligues 1 et 2, à l’actif de la LFP.

Un premier attribut auquel on identifie les partenaires titres d’un championnat, reste son logo. Il convient à ce titre d’animer autour de cette présentation de logo, une communication qui annonce les couleurs de la prospérité. Ceci est d’autant plus nécessaire en raison de l’actuelle crise sanitaire mondiale qui exige plus de communication et plus de vigilance.

 


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Poster un commentaire