Quelles sont les conséquences d’une perte de sponsor pour un club ?

Covid-19, Gestion de club, Sport Business
crise sanitaire et perte de sponsors

Cela fait maintenant plus d’un an que le coronavirus et ses variants ont plongé le monde dans une crise sanitaire sans pareil. Dès lors, le monde du sport et les activités des clubs sportifs sont totalement à l’arrêt. Plus de matchs, plus d’entraînement, une diminution des licenciés… et pire encore des pertes de sponsors. Les sponsors ont une place particulièrement importante dans la vie des clubs. Or, leur perte, a engendré de graves conséquences auprès des clubs de sport professionnels et amateurs.

Une perte importante de sponsors en 2020

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a entrainé une crise économique dont les effets se font ressentir aujourd’hui auprès des associations sportives. En effet, pour la plupart des clubs de sport, notamment des clubs amateurs, leurs sources de revenus proviennent principalement des partenaires ou des sponsors. Pourtant, ces derniers sont pour certains, des commerçants, des artisans locaux, des restaurants, des bars… qui ont tous du mal à joindre les deux bouts en cette période de crise. En raison des problèmes financiers auxquels ils font face, certains d’entre eux se retrouvent donc dans l’obligation de retirer leur sponsoring. Ce qui est une mauvaise nouvelle pour les clubs de sport amateurs. Mais les associations sportives professionnelles ne sont pas aussi épargnées. La crise économique n’a pas seulement atteint les commerçants locaux, mais aussi les grandes marques. Par conséquent, ces dernières ont résilié leurs contrats avec les joueurs professionnels ou réduit leurs investissements.

Les conséquences d’une perte de sponsor

Les cotisations des membres, les subventions municipales, ainsi que les recettes de leurs activités ne suffisent pas aux clubs professionnels ou amateurs pour assurer leurs dépenses. C’est pourquoi, la présence de partenaires ou de sponsors est primordiale. Par contre, en raison de la crise sanitaire et de la crise économique qui s’en est suivie, ils ne peuvent plus assurer le sponsoring. Cette amputation de source de revenus a causé pas mal de désagréments auprès des associations sportives. En effet, depuis la perte de sponsors, certains se sont retrouvés dans l’obligation de cesser totalement leurs activités faute de moyen financier. Tandis que d’autres, sont obligés de limiter leurs dépenses. Pour cela, ils ont dû minimiser les déplacements, les matchs interclubs ainsi que les rencontres sportives… mais surtout annuler les compétitions sportives.

Les conséquences de la perte de sponsors ne s’arrêtent pas seulement au niveau du sport lui-même. Les salariés dans les clubs de sport sont aussi grandement touchés. Si la priorité est d’équilibrer les budgets en cours des associations sportives, elles ont été obligées de prendre des mesures drastiques comme envoyer la plupart de leurs salariés en chômage partiel. Ainsi, les dépenses seront réduites et l’association peut continuer ses activités.

Difficulté à trouver de nouveaux partenaires

Tous les secteurs, quelles que soient leurs activités, ont été frappés par cette crise économique. Il est donc devenu difficile pour les sportifs et les athlètes de récupérer des partenaires pour financer leurs clubs. Une mauvaise nouvelle, notamment pour les athlètes, à seulement quelques mois des Jeux olympiques d’été de Tokyo, qui se dérouleront du 23 juillet au 08 août 2021.

 


 

NSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

CEO à | 0778265083 | [email protected] | Site Web | Plus de publications

Allan Kinic est le fondateur de l'agence Kinic. Expert en communication et marketing sportif, il anime régulièrement des formations et des conférences sur le sujet. Il accompagne les clubs, ligues et fédérations depuis de nombreuses années.

Poster un commentaire