Chantiers éducatifs : les jeunes de l’As Clermont Saint-Jacques se bougent pour partir en Belgique

As Clermont Saint-Jacques, Foot

Depuis plusieurs mois, la société Kinic est partenaire de l’AS Clermont Saint-Jacques, un club de football situé à Saint-Jacques, dans la ville de Clermont-Ferrand.

Comme de nombreuses associations sportives, l’ASSJ pratique ses activités en lien avec des éducateurs, qui aident les jeunes de ce quartier difficile à aller de l’avant et à se sentir intégrés à la société.

Si le sport est un bon moyen pour apprendre aux jeunes à vivre ensemble et de le leur fixer des objectifs, d’autres activités viennent compléter le travail effectué.

Ainsi, en est-il des chantiers éducatifs. Ceux-ci permettent à ces jeunes de se trouver une occupation en particulier pendant les périodes de vacances scolaires, qui les aidera à récolter des fonds en vue de pouvoir accomplir un projet ultérieur.

Caméra au poing, la société Kinic est partie à leur rencontre et les a filmés en pleine action, repeignant des caves.

La mission pour eux, travailler afin d’obtenir l’argent nécessaire pour partir en voyage en mai prochain, en Belgique, afin de participer à un tournoi international.

Dans la vidéo « Objectif Belgique : les chantiers éducatifs », la société Kinic donne le micro tour à tour, à Dimitri, entraineur de l’U17, à Benoit, éducateur SDAP et à Dana Capitaine de l’U17, chacun nous donnant son point de vue.

Les chantiers éducatifs comme bien d’autres activités pratiquées au sein de l’ASSJ sont des moyens de favoriser l’insertion sociale, culturelle et / ou professionnelle.

De plus, cela montre que le dynamisme d’un club sportif ne se mesure pas uniquement sur ses moyens financiers, mais aussi sur l’esprit positif qui l’anime.

Travail en équipe, ouverture aux autres, goût de l’effort et de la persévérance, apprentissage de la confiance en soi, sont autant de valeurs auxquelles adhère la société Kinic et qu’elle ne manque pas de mettre en avant dans ses vidéo et dans ses autres prestations.

 


INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWLETTER

Poster un commentaire