André Martin

André Martin, le président de la FFB renouvelé dans sa fonction

Après 20 années passées au Comité Directeur, en 2013, André Martin décidait de reprendre les rênes de la Fédération Française de Boxe avec le soutien de Brahim Asloum, ancien champion du monde des mi-mouches (environ 48 kg) et des jeux olympiques de Sydney en 2000. 

André Martin succédait alors à Humbert Furgoni, en poste depuis 2002, dont les propos tenus lors des Jeux Olympiques londoniens de 2012 sur la boxe française, lui avaient valu une suspension par l’AIBA (Association International de Boxe Amateur) de toute activité dans la boxe amateur, pour une durée de 18 mois.

La reprise de la présidence de la Fédération Française de Boxe par André Martin suscitait des attentes fortes de la part des différents acteurs de la boxe hexagonale. Celui-ci se devait de redorer le blason de la boxe française et de faire oublier définitivement l’échec cuisant de la délégation française lors des JO de Londres.

Jeux Olympiques de Rio 2016, changement de situation, la délégation française faisait le plein de médailles avec 2 médailles d’Or, 2 médailles d’Argent et 2 médailles de Bronze. De toute l’histoire de la boxe française, la France n’avait jamais rencontré un tel succès lors de cette manifestation sportive à l’impact planétaire.

Mais ce qui marquera probablement le plus les spectateurs, c’est la présence à Rio d’une équipe française solidaire et qui croit en elle, un bel exemple d’esprit sportif.

A partir de la rentrée 2016, les résultats de la France vont doper la fréquentation des clubs, déjà en forte croissance – plus de 50 000 licenciés à ce jour – et créer un fort engouement autour de la boxe, au point de susciter l’attention des médias.

Janvier 2017. Alors que son mandat touche à sa fin, André Martin décide de se représenter après 4 années passées au plus haut poste de la fédération. Malgré les contestations autour de sa candidature, André Martin, seul à présenter une liste après le retrait de l’ancien champion mondial Jean-Marc Mormeck, est réélu le samedi 4 février à une forte majorité par les délégués des comités régionaux réunis en assemblée élective, à Pantin (80% de pour, 14,9% de contre et 5,1% d’abstention).

Celui-ci pourra s’appuyer sur un comité directeur élu à 292 voix sur 375, le restant étant composé de 49 contre et de 34  abstention et notamment sur Lahcen Mahha, président du comité d’Auvergne de Boxe Anglaise.

Partenaire de ce dernier par le biais du Comité, la société Kinic tenait aujourd’hui à féliciter Lahcen Mahha qui représentera l’Auvergne au plus haut niveau et André Martin, pour son travail effectué pendant 4 ans afin de donner une image plus positive de la boxe.

Après avoir réalisé un reportage intitulé « L’Auvergne met les gants » sur la venue d’André Martin en Auvergne invité en avril 2016 au gala international de boxe, la société Kinic renouvelait au mois de janvier dernier sa rencontre avec le président.

De passage dans les locaux de la fédération sur Paris, la société Kinic profitait de cette occasion pour réaliser un documentaire nommé « Au cœur de la fédération », montrant les coulisses.

A travers ce documentaire, la société Kinic qui donne largement le micro à André Martin, aide à mieux connaître celui qui est à 78 ans l’homme fort de la fédération et à en savoir un peu plus sur ses futurs projets.

Aujourd’hui, la société Kinic vous invite à découvrir « Au cœur de la fédération », un documentaire qu’elle a conçu et réalisé avec l’appui du Comité d’Auvergne de Boxe :

A PROPOS DE L'AUTEUR

Par administrateur / Administrator, bbp_keymaster on Fév 05, 2017