Que faut-il savoir pour la transition entre le tennis et le padel ?

Sport et santé, Tennis
padel et tennis

Le Tennis et le padel semblent être similaires, que l’on est tenté d’y appliquer les mêmes principes. Il existe toutefois certains points qui font de grandes différences, tant sur le plan technique qu’en matière de règle de jeu. Ainsi, allant du tennis au padel, il faut impérativement savoir dans quoi s’embarquer.

Connaître les bases du padel pour bien commencer

Une aire de jeu à part

Le padel est un jeu de raquettes qui se joue dans un environnement fermé. Sur un terrain de 10 mètres par 20, des parois ou murs sont érigés. Ces derniers sont généralement des vitres. Ces dernières font que le padel soit un sport unique. Les professionnels utilisent cette vitre pour amoindrir la vitesse de ma balle et mieux préparer son coup, tout un univers à découvrir !

Un service presque similaire au tennis

Tout comme en tennis, le service au padel peut se faire sur deux tentatives en diagonal, à la cuillère. Mais, comment bien servir au padel ? Se plaçant derrière la ligne du carré, au fond, à droite ou à gauche, il faut tout d’abord faire rebondir la balle pour ensuite la frapper au-dessus de la ceinture. Pour que le jeu se fasse, il faut que la balle rebondisse sur une zone du carré de service de l’adversaire avant d’être jouée. Si la balle lancée pour le service heurte le grillage ou les murs au fond, et fait un rebond, il y aura faute.

Un décompte facile

En ce qui concerne le décompte en padel, il faut également 6 jeux pour gagner un set (15-30-40-A). Ainsi, l’équipe qui remporte deux sets gagne le match. Les points se comptent comme en tennis, mais avec deux options (un point décisif ou le système de l’avantage). En padel, il est possible de faire 3 points en récupérant une balle hors de terrain, ou encore par un contre smash sous quelques conditions.

Des équipements simples

Les matériels à avoir sont simples : un tamis en forme de goutte d’eau, une raquette de padel légère avec une épaisseur de 36 mm environ. Et pour finir, des paires de chaussures avec des semelles à chevron, pour éviter de glisser.

Les caractéristiques types du padel

À part le comptage des points, et le jeu à raquettes, le tennis et le padel sont des sports différents. En effet, le premier est un jeu individuel, tandis que le second est un jeu collectif. Les prestations physiques diffèrent également. Le tennis requiert plus de technique, alors que le padel demande plus d’efforts physiques. Et pour finir, il n’y a pas de ramassage de balle en padel car les vitres permettent un rebond efficace.

Il existe de nombreux smashs à connaître en padel comme le smash lent lifté à la grille ou encore le smash puissant à plat qui tend à ramener la balle dans son camp.

Mais, les plus connus sont :

  • La bandeja est un smash en padel. Il faut savoir que celui du tennis implique de la rapidité et de la force et de la technique. Alors qu’en padel, il n’en est rien, ou du moins pas aussi exigeant. Le bandeja en padel est un smash coupé, qui est assez lent. Ce coup s’intègre dans une stratégie, permettant de garder l’avantage du jeu, de manière offensive, face à un lob de l’adversaire.
  • La vibora est toutefois plus spectaculaire. Ce smash est frappé à hauteur d’épaules. La Vibora est un coup brossé et non coupé permettant de garder le filet et de déstabiliser le camp adverse.

Les pièges à éviter pour une transition réussie

Un lift pour gagner en puissance

Le lift en padel ne fonctionne pas autant qu’en tennis. Avec une approche technique, le lift en padel est tout bonnement difficile de par la nature de la raquette. En effet, sans cordes, il est difficile de faire lifter la balle. Par ailleurs, les parois des raquettes sont toujours lisses, compliquant davantage le jeu. Cependant, le lift en padel n’est pas impossible. Le lift permet de couper la lancée de la balle et d’éviter les rebonds, mais complique le renvoi qui suit.

Une force de frappe non modérée

Le jeu du padel nécessite une force de frappe à jauger. Il faut connaître qu’un terrain de 10 m sur 20 m est plus petit et plus court qu’un terrain de tennis. Ainsi, les fautes directes sont plus fréquentes. Il est à rappeler que la balle doit rebondir avant de frapper. Par cela, la force de frappe doit être modérée pour une réception ou un service réussi.

Maîtriser le smash à plat est nécessaire pour marquer des points en padel. En Tennis, les joueurs tentent de faire un smash à plat et de taper de toute leur force. Mais en padel, cela risque de se retourner en défaveur. Un smash trop puissant, et laissé de gré par l’adversaire heurter la vitre de fond, peut revenir vers celui qui l’a lancé. Ainsi, il est conseillé de ne pas appliquer les techniques du smash à plat en tennis sur un terrain de padel tennis.

Négliger la technique du Lob

Miser sur le Lob figure parmi les bonnes choses à faire. Mal vu par les pros du tennis, le lob est un contre coup intéressant et efficace en padel. Effectuer un lob en padel se fait sur une balle lente, avec les jambes fléchis et une frappe de balle à plat sur un mouvement de bas vers le haut. Pour cela, la requête doit se trouver en dessous de la balle pour l’accompagner dans sa descente.

Toujours avoir les yeux sur la balle. En effet, pour éviter les lésions, les balles de padel rebondissent vite. Ainsi, il faut couvrir trois zones pour un visuel complet : la vite du fond, la vitre latérale et la grille.

Le padel, pour un mindset à part

Le padel offre un esprit sportif. Dans ce domaine, le fair-play est la clé. En effet, les règles étant simples, il y a rarement de contestation. Comme le padel est un sport d’équipe, il développe le relationnel, accentue la complicité des équipes et apporte une ambiance conviviale. Pour les amateurs, le padel est un sport ludique permettant d’allier bien-être physique et bien être émotionnel.

CEO à | 0778265083 | [email protected] | Site Web | Plus de publications

Allan Kinic est le fondateur de l'agence Kinic. Expert en communication et marketing sportif, il anime régulièrement des formations et des conférences sur le sujet. Il accompagne les clubs, ligues et fédérations depuis de nombreuses années.

Poster un commentaire