ASCAM NIGHT

ASCAM NIGHT, la boxe Thaï à l’honneur à Clermont-Ferrand

Samedi 24 juin 2017, la société Kinic participait en tant que partenaire à l’ASCAM NIGHT, une soirée organisée par l’ASCAM Thaï Boxing à la maison des sports de Clermont-Ferrand. L’ASCAM Night fut l’occasion de voir s’affronter plusieurs combattants, amateurs, pro et semi-pros mais aussi de rendre hommage à de multiples gloires passées et d’exposer les aspects les plus nobles de ce sport de combat.

ASCAM NIGHT, de l’émotion sur le ring et dans la salle

Si l’ASCAM Night fut une soirée mémorable, c’est d’abord par la qualité de ses combats.

Côté amateur, le public aura ainsi pu assister à 7 combats de classe B. On retiendra en particulier le combat section féminine de la sociétaire de L’Ascam Thaï Boxing,  Lucile Barcelo, qui a su s’imposer devant son Public Clermontois et les trois victoires de la team Mt Ban Club D’orcet.

Côté pro et semi-pro, ce ne fut pas moins de 4 combats qui s’enchaineront : les combats pro d’Aurélien Romeo (Ring Side) contre Gaham Sofian (Club BT42), vainqueur aux points, et de Victor Bordage (Club Oyonnax) contre Jeremy Aumaitre (Club BT42), terminé sur un match nul. Ensuite, ce fut au tour des combats de classe A de se dérouler avec Alan Lévêque (Ascam Thaï Boxing), vainqueur par arrêt de l’arbitre, contre Amine Khamouma (Boxing Club La Morlaix) et Joffrey Moreau (Brizon Gym), vainqueur à la deuxième reprise, contre Charni Saber (Team Mhiyaoui).

La multiplicité des combats fut l’occasion pour la société Kinic qui couvrait l’évènement, de mettre en avant de manière positive un sport auquel colle trop souvent un certain nombre de préjugés.

Mais cette soirée, impulsée par l’ASCAM et son président Patrice Desoliere, permettait également de rappeler à la mémoire de tous, le nom des grandes gloires passés anglaises et françaises de la boxe Thaï, qui ont combattu à la maison des sports.

Ainsi, un hommage vibrant fut rendu à Patrick Brizon, mais aussi à Christian Ghilardi et à Somsong alias le bucheron, un des grands combattants de sa génération qui a boxé dans cette salle mythique de la maison des sports. Cet hommage a été ensuite étendu à toutes les personnes du monde de la boxe, aux amis, aux proches qui sont partis trop tôt et qui resteront toujours dans les cœurs.

Aujourd’hui, l’ASCAM tient à remercier particulièrement les sponsors sans qui une aussi belle soirée n’aurait pu être organisée, ainsi que la société Kinic pour avoir couvert l’évènement, tous les coachs et boxeurs, les juges et arbitres, le service technique de la direction de la Maison des sports, les bénévoles, le dj Guillaume Mallet et M. le Maire de Clermont Ferrand.

Parmi tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette soirée, nous citerons également :

De nombreuses personnalités : M. Daniel Dessalces, fondateur de l’Ascam Thaï boxing, M. Gérard Dimier du Brizon Gym Riom, M. Frédéric Pereira du Brizon Gym Riom, M. Stéphane Munoz, président du comité départemental du Puy-de-Dôme, membre du comité directeur de la fédération chargée de la commission nationale féminine et membre de la commission nationale évènementielle, M. Ali Bouchema, champion de France de boxe Française, Mme Farida El Adrati, championne de France et championne du monde de boxe française, championne d’Europe et vice-championne du monde de boxe anglaise, Mme Anaëlle Angerville du club Lyon Thaï, championne de France et championne du monde de boxe thaï (en équipe de France), M. Nabil Mazari, président de la ligue Rhône-Alpes-Auvergne, M. Nacer Soufi, représentant de la commission muay thaï, ligue Rhône-Alpes-Auvergne, Mme Emmanuelle Cruzille, Médecin de la soirée, M. Vincent Salesse, speaker de la soirée, l’association ASCM boxe Anglaise de Saint-Nectaire, l’association boxe Anglaise Stade Clermontois, l’association Mt Ban d’Orcet, l’association Viet Vo dao Maison des sports, l’association KTP Scola de Corse, l’association Boxe française Stade Clermontois, l’association Ascam thaï boxing, le Ring Side, le Club du Rhône, le Boxing Club La Morlaix, le club Oyonnax, le club BT 42 St Galmier, la team Mhiyaoui, le boxing Club US Yevres, sans compter, Myriam Dellal, championne de France, d’Europe et du monde de boxe anglaise, absente mais présente par le cœur.

Les partenaires : Futuria, Kinic, Restaurant Bouchouneir, Restaurant du Stade, Carmona, Hyperburo, Bav Peinture, B1FElectricité, Erfitim, Sas Babou, Organicom.

Les Membres D’honneurs du Mémorise Ascam Night 2017 :

  • Fred Boigeol, champion de France Europe et vice-champion du monde dans deux disciplines boxe thaï et kick boxing.
  • Salim Medjkoune, champion de France Europe et du monde en boxe Anglaise
  • Houcin Bengafour, champion France Europe en kick boxing, boxe française, boxe thaï et boxe anglaise.

Et bien entendu le public très présent.

ASCAM Night, les valeurs de la boxe Thaï :

La boxe Thaï, à l’origine, c’est d’abord un art du combat créé pour les militaires thaïlandais au XVIème siècle. Devenu un véritable sport aujourd’hui, la boxe Thaï repose sur un certain nombre de valeurs.

La maitrise de son corps et de son esprit. Comme beaucoup d’arts martiaux, la boxe Thaï repose sur une maitrise de son corps, agilité, cardio, endurance, musculature, souffle, mais aussi de son esprit, concentration, contrôle de la fatigue, maitrise de ses émotions.

Le respect et la modestie, ils tiennent une grande place dans la pratique de la boxe Thaï.  Respect de l’entraineur mais aussi de l’adversaire en qui le combattant se retrouve et avec qui il partage la souffrance, les efforts, les peurs, les difficultés et les angoisses.  Cette prise de conscience engendre l’humilité, éloigne de l’orgueil et de la vanité.

La tradition, elle se perpétue par l’enseignement mais aussi la reprise du cérémonial d’avant-combat. Ce dernier est composé d’une danse rituelle appelée Ram Muay, du port du Mong Kon, un serre-tête porté avant et pendant le combat, et de la musique qui accompagne le combattant. 

Le sens de l’honneur, c’est la poursuite d’un idéal et le respect du code moral. Le combattant garde une attitude digne à la fois vis-à-vis de lui-même mais aussi par rapport à son entourage, par rapport à ceux qui croient en lui.

Le courage, et c’est dire s’il en faut pour persévérer dans cet art. Le boxeur doit à la fois faire preuve de courage lorsqu’il se retrouve confronté à un adversaire coriace sur le ring mais aussi de courage lorsque les difficultés s’amoncellent sur sa route, afin de  ne pas lâcher prise et de continuer toujours à aller de l’avant.

La sincérité car sur le ring, c’est toute sa personne que le boxeur livre. Pas d’artifice, ni de supercherie, le combattant doit rester lui-même, authentique, s’il veut espérer pouvoir progresser et remporter des victoires.

Soirée sportive exceptionnelle sur Clermont-Ferrand, l’ASCAM Night fut donc l’occasion d’exposer les plus belles valeurs de la boxe Thaï.

A PROPOS DE L'AUTEUR

Par administrateur / Administrator, bbp_keymaster on Juil 05, 2017